Rugby DOSSIER : Rugby - La saison 2015-2016 de l'USAP

Les réactions après LOU - USAP : "Lyon était une classe au-dessus"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon vendredi 1 avril 2016 à 1:11

Yohann Vivalda (USAP) prend le ballon dans les airs
Yohann Vivalda (USAP) prend le ballon dans les airs © Maxppp - Philippe Juste

Il n'y a pas eu de miracle à Lyon, L'USAP s'est inclinée 40 à 19. Avec une équipe remaniée, l'USAP a résisté à Lyon et l'état d'esprit des joueurs a été bon. Il y avait juste une classe d'écart entre Lyon et l'USAP, comme il y en a une entre Lyon et tous les autres en PRO D2.

François Gelez (entraîneur des trois-quarts)

François Gelez après la défaite à Lyon - Radio France
François Gelez après la défaite à Lyon © Radio France - Cyrille Manière

François Gelez : "Rien à redire sur l'état d'esprit des joueurs"

"Il y a malgré tout de la frustration parce que ce n'est jamais un honneur de prendre quarante points. On ne peut pas dire qu'on est fiers. Il y a quelques motifs de satisfaction, on s'est tiré trop de balles dans le pied pour être capables d'aller chercher ne serait-ce que le bonus défensif. Ce carton rouge nous fait forcément très mal et avant, quelques choix stratégiques en fin de première mi-temps ou en début de deuxième nous font sortir du match. Dans l'ensemble on ne peut pas dire qu'on se soit échappé donc il n'y a pas de remise en question à avoir sur l'état d'esprit des joueurs, loin de là. Malheureusement physiquement on a explosé, il n'y a rien à dire. En face ce sont les meilleurs joueurs, c'est une équipe de Top 14 et c'est une bonne leçon pour les jeunes joueurs qu'on a fait rentrer pour voir ce qui leur manque."

Tom Ecochard (capitaine)

Tom Ecochard (USAP) après la défaite à Lyon - Radio France
Tom Ecochard (USAP) après la défaite à Lyon © Radio France - Cyrille Manière

Tom Ecochard : "On n'a pas lâché"

"Au niveau de l'état d'esprit, on n'a pas lâché. Jusqu'à la fin on a essayé de marquer un essai pour recoller à un essai du bonus défensif, il y avait encore un petit espoir à 33-19. On n'a pas lâché, on aurait pu prendre plus. Par contre, quand on se fait transpercer comme ça vingt fois en défense, c'est dur ! Ils ont tout le temps été dans l'avancée. Aujourd'hui, il y avait une classe au-dessus".

"Pourtant, on avait eu la réussite qu'il faut dans ce genre de match, on met un essai d'entrée (de Raphaël Carbou), on ne s'est pas emballé. On revient ensuite à 14-12 en mettant cet essai en contre (de Tommy Allan), à la mi-temps on tourne à 21-12. Ça ne faisait que neuf points d'écart et on pouvait encore y croire mais après il y a eu un carton rouge et d'autres choses qui font qu'aujourd'hui c'est l'équipe qui était la plus forte qui a basculé au score."

Raphaël Carbou (talonneur)

Raphaël Carbou, meilleur joueur usapiste à Lyon - Radio France
Raphaël Carbou, meilleur joueur usapiste à Lyon © Radio France - Cyrille Manière

Raphaël Carbou : "Au niveau de l'état d'esprit, on ne s'est pas menti"

"On était parti avec cet état d'esprit d'équipe de revanchards et ce qui était important c'était l'état d'esprit. Je crois qu'il faut savoir admettre que Lyon était un cran au-dessus. On a joué avec nos armes. C'est certes quarante points mais on ne s'est pas menti ! Ce qui est dommage c'est que dès qu'on a scoré, on n'a pas su tenir, on a repris un essai derrière et ils n'avaient pas le temps de douter et c'est un peu dommage. On s'est accroché et au niveau de l'état d'esprit on ne s'est pas menti."