Rugby

Pari réussi pour les rugbymen de l'EMBAR qui accèdent à la Fédérale 3

Par Rebecca Gil, France Bleu Belfort-Montbéliard dimanche 16 avril 2017 à 19:35 Mis à jour le dimanche 16 avril 2017 à 19:47

Les rouge et bleu de l'EMBAR ont remporté leur dernier match 52 - 15 face à Vesoul avant la montée en Fédérale 3
Les rouge et bleu de l'EMBAR ont remporté leur dernier match 52 - 15 face à Vesoul avant la montée en Fédérale 3 © Radio France - Rebecca Gil

Le club de rugby du nord Franche-Comté a réussi son pari : il accède à la Fédérale 3, après sa victoire 52 à 15 face à Vesoul. C'est la première fois qu'un club de l'aire urbaine atteint un tel niveau.

Le rugby a aussi sa place dans le nord Franche-Comté : c'est un peu le message qu'ont fait passer ce dimanche les joueurs du club de l'EMBAR, formé il y a six ans de la fusion de l'ASCAP (Association Sportive et Culturelle des Autos Peugeot) et le RC Belfort Montbéliard. Après sa victoire ce dimanche, 52 à 15 face au club de Vesoul, il accède à la Fédérale 3, une belle réussite pour ce club qui a travaillé dur pour y arriver. "C'est une énorme fierté pour tous ceux qui ont participé à ce projet depuis le début, sourit le président du club, Christophe Barreaux. On espère pouvoir ancrer le rugby dans l'aire urbaine !"

Un nouveau public pour le club

Fort de ses succès et de sa bonne place en championnat d'Honneur, le club a réussi à attirer de nouveaux supporters : "Pendant plusieurs années, on a tourné avec un public de connaisseurs, d'amateurs de rugby, explique le président, aujourd'hui, on a élargi notre public. On voit de plus en plus de gens que l'on n'avait jamais vus avant, qui viennent parfois pour la première fois assister à un spectacle de rugby, on espère qu'ils resteront !" Le club affrontera donc des équipes avec un potentiel et un niveau plus importants, mais Christophe Barreaux et ses joueurs sont prêts pour ce qui les attend : "On aura la fin du printemps et tout l'été pour s'y préparer, si on abordait ces adversaires aujourd'hui, nous n'aurions pas la moindre chance de les surclasser, mais nous allons continuer à travailler pour y arriver. C'est comme cela que l'on a toujours procédé", assure-t-il.

"On espère que ça contribuera à faire ancrer le rugby dans le nord Franche-Comté !" — Christophe Barreaux, président du club de l'EMBAR

C'est une belle consécration pour le club, pour la région. Le rugby va pouvoir exister un peu plus chez nous !

— Un supporter de l'EMBAR

Les supporters de la dernière heure comme du premier jour sont évidemment ravis pour l'EMBAR : "C'est un très beau coup pour le club, la région, et pour le rugby ici !" s'exclame l'un d'entre eux. "Vous vous rendez compte ? Ils pourront bientôt jouer contre Pontarlier ! Grimper en cinq ans comme ça, on n'a jamais vu ça ! Ils iront bientôt en Pro D2, plaisante une autre. N'empêche qu'il leur faudrait un stade digne de ce nom maintenant !" D'autres pensent déjà à l'avenir : "C'est une page qui se tourne et le plus dur reste à venir ! Il va falloir faire jouer les jeunes pour qu'ils intègrent les seniors et assurent la pérennité du club", explique-t-on dans les rangs des plus connaisseurs. Chez les rouge et bleu, on savoure l'instant, avec une grande fête au programme de ce dimanche de historique.

Les supporters ravis au micro de Rebecca Gil