Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les rugbymen du FC Grenoble reviennent à l’entraînement

-
Par , France Bleu Isère

Trois mois après leur dernier match, les joueurs du FCG ont retrouvé l’entraînement mardi. Une reprise en douceur et très encadrée.

Le Stade Lesdiguères à Grenoble
Le Stade Lesdiguères à Grenoble © Radio France - Antonin Kermen

Ils s’étaient quittés un soir de défaite dans la fraîcheur de mars à Oyonnax. Et les voilà trois mois après, sous le soleil, pour des retrouvailles masquées. Les rugbymen de Grenoble ont retrouvé mardi le Stade Lesdiguières. Un centre d’entrainement à huis clos, du presque jamais vu à Grenoble, mais des retrouvailles joyeuses. 

Une séance de physique du FCG
Une séance de physique du FCG © Radio France - Antonin Kermen

Besoin de cette vie sociale  - Lucas Dupont ailier du FCG

« C’est important de revoir nos collègues » explique l’ailier Lucas Dupont,  « même si c’était le bonheur d’être en famille pendant deux mois, on a besoin de cette vie sociale. Et puis au rugby, on a la chance d’avoir deux-trois mecs plus drôles que la moyenne, donc c’est agréable ! ». Des sourires au programme, et un peu de sueur aussi. Confinés pendant deux mois, les joueurs se retrouvent un peu comme après les vacances estivales. Même si le préparateur physique Benjamin Simon-Cotte, qui les a eu a l’œil toute la journée, est plutôt satisfait de leur état de forme : « ils nous appelaient pour quelques petits conseils. Mais en raison du chômage partiel, ils n’avaient pas, à proprement parler, de programme à suivre. C’est pour cela qu’on est assez content d’eux, parce que les mecs, individuellement se sont pris en charge ».

Musculation masqués et vitesse pour commencer

Pour éviter tout risque sanitaire, les joueurs présents mardi ont tous passé des examens médicaux avant de revenir à Lesdiguières, certains ont d’ailleurs appris à cette occasion qu’ils avaient eu le coronavirus. La reprise s’effectue par groupe de cinq ou six joueurs, qui alternent entre course et musculation (ils sont alors masqués). Ils ne toucheront pas le ballon avant la semaine prochaine. Quant aux contacts, ce ne sera pas avant le mois de juillet. Pas de précipitation donc.  « Il y en a au moins pour deux trois semaines par petits groupes »,  explique le capitaine grenoblois Clement Ancely.  « Il y a encore pas mal d’examens médicaux, notamment cardiaques, à passer. Il faut avoir de la prudence, il faut prendre le temps. On a beaucoup attendu déjà,  donc il ne faut pas être impatients ».

Grenoble et les autres clubs du rugby ont au moins, avec cette crise du coronavirus, gagné du temps de préparation. Ils ont maintenant trois mois avant la reprise du championnat début septembre, contre sept semaines de préparation habituellement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu