Rugby

Les supporters toulousains "impressionnés par la débâcle" du XV de France face à la Nouvelle-Zélande (62-13)

Par Jean Saint-Marc, France Bleu Toulouse dimanche 18 octobre 2015 à 1:37

Comme pour France Irlande, un écran géant était installé place du Capitole
Comme pour France Irlande, un écran géant était installé place du Capitole © Radio France - Jean Saint-Marc

Plus de 15 000 Toulousains ont vécu ce samedi le quart de finale de la Coupe du Monde entre la France et la Nouvelle-Zélande (défaite 62-13) depuis la place du Capitole. Ils en sont repartis très déçus.

Comme pour France/Irlande dimanche dernier, la foule était impressionnante ce samedi place du Capitole pour le quart de finale entre la France et la Nouvelle-Zélande (défaite 62-13)... Marseillaise impressionnante, fumigènes pendant les premières minutes, l'ambiance était bouillante au coup d'envoi.

Malheureusement la cocotte-minute a vite refroidi : un essai, puis deux, à la 23e minute beaucoup déjà n'y croyaient plus !

>>> ECOUTEZ | le match vécu depuis la Place du Capitole

"On prend la réalité en pleine face"

Je ne dirais pas ridicule, mais on s'en est bien approché !

Après le match les supporters du XV de France à Toulouse sont très déçus : "c'était impressionnant la débâcle..." "Il y a une classe d'écart !" "On n'y est pas du tout, on se fait un peu ridiculiser !" "Je ne dirais pas ridicule, mais on s'en est bien approché !" "C'est désolant d'avoir atteint ce niveau là. C'est la raclée du siècle."

Quelques réactions après le coup de sifflet final

Beaucoup se disent également "attristés" pour Thierry Dusautoir : c'est vrai que le Toulousain, capitaine du XV de France, a sans doute rêvé d'une dernière sélection plus glorieuse avec l'équipe de France. En tout cas ce match signe la fin de l'ère Philippe Saint-André... Et c'est tant mieux jugent de nombreux supporters toulousains : _"Guy Novès a l'habitude, je pense qu'il va réussir à produire un meilleur jeu."

"En tant que toulousains, on attend le virage Novès ! La déferlante !"

>>> LIRE AUSSI | toute l'actualité de la Coupe du Monde de rugby