Rugby

Lifeimi Mafi (nouveau capitaine de l'USAP) : "C'est en montrant l'exemple que je mènerai l'équipe"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mercredi 24 août 2016 à 16:34

Lifeimi Mafi : "Je joue avec mon coeur"
Lifeimi Mafi : "Je joue avec mon coeur" © Maxppp - Michel Clementz

Lifeimi Mafi sort de sa réserve. Ce joueur redoutable sur le terrain, mais timide en dehors, est obligé de se mettre en avant. Son nouveau statut n'est pas qu'un symbole pour lui, il a une idée précise du capitaine qu'il veut être. Jouer avec le cœur, tel est son credo.

France Bleu Roussillon : Comment vous sentez-vous avant ce premier match de la saison ?

Lifeimi Mafi : Il y a un brin d'excitation avec un nouveau groupe, un nouveau coach, des nouveaux visages dans l'équipe. Je suis vraiment excité avec ce nouveau challenge. C'est un gros match d'entrée en plus pour nous. C'est un match où on devra montrer chacun, ce dont on est capable. On veut faire de grandes choses et ça commence par ce match.

FBR : Quel est l'état d'esprit du groupe et notamment pour les joueurs qui étaient déjà là la saison dernière ?

LM : L'esprit est bon. On a vraiment envie de se donner à fond l'un pour l'autre, de se battre l'un pour l'autre. Et on a besoin de ça pour réussir. J'ai vraiment confiance en ce groupe.

FBR : Un sentiment particulier pour vous avec premier capitanat à Aimé-Giral ?

LM : Oui, c'est spécial et c'est à moi de bien préparer ce match. Je dois bien jouer et c'est comme ça que j'arriverai à mener l'équipe. Et derrière, les joueurs me suivront.

"Je joue avec mon coeur et je ne lâche jamais et c'est ce que les gens aiment ici".

FBR : Est-ce une grande fierté vraiment pour vous de devenir le capitaine de l'USAP ?

LM : C'est vraiment un grand honneur pour moi que de représenter les garçons et de représenter cette région aussi, de représenter le peuple catalan. C'est vraiment un grand honneur, je suis sincèrement très touché.

FBR : Est-ce que ça a été une surprise cette nomination ?

LM : Une petite surprise oui, parce que mon français n'est pas très bon, mais je joue avec mon cœur et je pense que beaucoup de gens dans la région le ressentent et aiment ça. Je pense que je donne cette image de quelqu'un qui joue avec son cœur et qui ne lâche jamais. Donc, ce que je veux, c'est continuer de jouer avec mon cœur et donner le meilleur exemple possible à mes coéquipiers, aux  jeunes en particulier.

Lifeimi Mafi est fier "de représenter le peuple catalan" - Radio France
Lifeimi Mafi est fier "de représenter le peuple catalan" © Radio France - Cyrille Manière

FBR : Quel va être votre comportement juste avant le match, allez-vous parler aux joueurs ?

LM : Chacun a sa façon de préparer son match et il faut la respecter. Bien sûr, je dirai quelques mots juste avant de rentrer sur le terrain, mais c'est à chaque joueur de se préparer au mieux. C'est un grand match donc tout le monde sera prêt, les joueurs n'ont pas besoin de mes mots pour ça. Mais, bien sûr, je dirai les mots qu'il faut sur le plan de jeu, sur le rôle de chacun pour gagner ce match.

"Je suis fier de représenter les garçons mais aussi le peuple catalan".

FBR : Et dire aux joueurs de joueur aussi avec leur coeur, puisque c'est votre credo...

LM : Bien sûr, c'est ce que les gens veulent. On joue devant nos familles, devant nos amis donc on doit se libérer et donner le meilleur. Je dois leur dire ça mais je dois aussi montrer l'exemple sur le terrain.

FBR : En plus de ce statut de capitaine, vous allez évoluer à l'ouverture, ce n'est pas votre poste habituel, quel est votre ressenti ?

LM : J'ai a un peu de pression. Pour l'instant, c'est un rôle qui m'enchante et qui me sort de mon petit confort. Donc c'est un rôle qui est enrichissant, motivant, qui m'incite à donner plus encore. Pour jouer bien selon moi, un joueur doit sortir de son petit confort et doit se remettre en question. J'ai personnellement envie de repousser encore mes limites et à l'ouverture, je saisirai au maximum les occasions qui se présentent en match.

  • Vivez le match USAP - Mont-de-Marsan ce jeudi à 20h45 à Aimé Giral dès 19h30 sur France Bleu Roussillon

Partager sur :