Rugby

Louis-Benoit Madaule justifie son départ de l'UBB en fin de saison : "J'ai l'ambition de relever de nouveaux défis"

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde jeudi 27 octobre 2016 à 19:22 Mis à jour le jeudi 27 octobre 2016 à 20:07

Louis-Benoit Madaule rejoint le Stade Toulousain pour, dit-il, franchir un palier.
Louis-Benoit Madaule rejoint le Stade Toulousain pour, dit-il, franchir un palier. © Radio France - France Bleu Gironde

Alors que le départ pour le Stade Toulousain de Louis-Benoit Madaule, troisième ligne capitaine de l'Union Bordeaux-Bègles, a été confirmé ce jeudi. Le joueur a accepté de revenir, pour France Bleu Gironde, sur les raisons de son choix.

France Bleu Gironde : Votre choix de quitter l'Union pour rejoindre Toulouse en fin de saison a été confirmé ce matin, pourquoi avoir fait ce choix ?

Louis-Benoit Madaule : C’est un choix sportif, personnel et familial. J'ai 28 ans, l’ambition de relever de nouveaux défis et l'envie de me rapprocher de chez moi (Narbonne, NDLR).

Le président Laurent Marti nous a confié "accepter" votre choix, une prolongation à Bordeaux-Bègles a-t-elle été à un moment donné envisagée ou discutée ?

Bien entendu, j’ai échangé avec Laurent Marti. Je souhaite d’ailleurs le remercier lui ainsi que l’ensemble du club pour leur compréhension. Cette décision n’a pas été simple à prendre, après six belles années. Mais j’ai ressenti le besoin d’entamer un nouveau cycle.

Louis-Benoit Madaule : "Je me suis construit avec l'UBB"

Ne craignez-vous pas, cette annonce intervenant relativement tôt dans la saison, d'être un peu mis à l'écart du groupe ?

Cette situation n’a jamais influencé mon rendement sur le terrain. J’ai toujours donné le maximum pour ce club. Et ça ne changera pas jusqu’à la fin de la saison de mon côté. Je n’imagine donc pas ce cas de figure, d’autant que nous avons un objectif commun : accéder au Top 6 du championnat. Je fais toujours partie de ce projet.

Ce départ à Toulouse est-il une étape dans votre volonté de jouer, un jour, en équipe de France ?

Ce départ, c’est une remise en question pour moi. En effet, je vais à Toulouse pour trouver un nouvel élan et tenter d’atteindre mes objectifs personnels, dont l’équipe de France fait partie.

Enfin, quels souvenirs garderez vous de vos six saisons à l'UBB ?

Beaucoup de très belles rencontres ! Des aventures humaines avec mes coéquipiers ou mes amis bordelais. Au début, tout n’a pas été simple sportivement. Mais la ferveur de Moga, l’euphorie de Chaban-Delmas ou la découverte du Matmut Atlantique ont permis au club de grandir. L’UBB doit beaucoup à ses supporters. Leur engouement pour ce sport et leur équipe est incroyable. Nous les joueurs on le mesure à chaque match à domicile ou à l’extérieur. C’est une chance d’avoir leur soutien sans faille.

Finir mon cycle ici à l'UBB avec une qualification pour les phases finales ferait de moi le plus heureux, pour le club et d'un point de vue personnel.
— Louis-Benoit Madaule

Partager sur :