Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Louis Picamoles : "C'est toujours un peu chiant de lire ce genre de choses"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault

À deux jours d'un match décisif contre le Stade Français en Top 14, Louis Picamoles a regretté que les informations sur le changement d'entraîneur sortent dans la presse. "On a pas besoin de ça à ce moment là de la saison" a expliqué le capitaine du MHR.

Le capitaine du MHR Louis Picamoles avant le match contre le Stade Français ce dimanche
Le capitaine du MHR Louis Picamoles avant le match contre le Stade Français ce dimanche © Radio France - Romain Berchet

Montpellier, France

Le groupe montpelliérain peut-il être affecté par les diverses informations autour du départ de Vern Cotter comme entraîneur du MHR et de l'arrivée de Xavier Garbajosa l'an prochain ? La question a été posée à Louis Picamoles. À deux jours d'affronter le Stade-Français au GGL Stadium en Top 14, le capitaine montpelliérain ne mâche pas ses mots

"C'est toujours un peu pénible, un peu chiant de lire ce genre de choses. Nous sur le terrain on essaye de remettre en place une spirale positive, excusez-moi du terme mais c'est un peu casse-couilles de lire ça à ce moment là de la saison. On a pas besoin de ça même si on ne s'attache pas plus que ça aux informations. Je vous mentirais si je vous disais que le groupe n'est pas perturbé." - Louis Picamoles

Le groupe tourné vers le Stade-Français

Malgré une saison en dents de scie, Montpellier peut encore se qualifier pour les phases finales du championnat. Il reste deux deux journées aux rugbymen héraultais pour le faire. Ils n'ont plus le droit à l'erreur. 

Le MHR affronte le Stade-Français ce dimanche (12h30) au GGL Stadium pour poursuivre la folle remontée. "Le groupe est à 200% solidaire avec le staff actuel et pour le moment on a qu'une seule chose dans la tête. On pense surtout à bien finir la saison ensemble. C'est tout ce qui importe le groupe" affirme Louis Picamoles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu