Rugby

Mathieu Acébès (USAP) : "Notre équipe est capable de bien belles choses"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon jeudi 20 octobre 2016 à 11:57

Mathieu Acebes, arrière de l'USAP
Mathieu Acebes, arrière de l'USAP © Radio France - Cyrille Manière

Mathieu Acebes, blessé en début de saison, s'affirme désormais comme une pièce maîtresse de l'USAP, sur le terrain et dans le groupe. Pour la réception de Bourgoin ce vendredi dès 20h30, l'ex-Palois retrouve son poste de prédilection : l'arrière.

France Bleu Roussillon : On attend une nouvelle confirmation de l'USAP pour cette réception de Bourgoin...

Mathieu Acébès : Il est clair que quand tu enchaînes des victoires, le groupe travaille plus sereinement. On a du contenu, on en veut encore, on veut progresser et avancer. On part de loin cette saison, mais on n'a rien gagné donc on veut constamment progresser.

FBR : Comptablement, avez-vous déjà la volonté de gagner largement contre Bourgoin et pourquoi pas décrocher un bonus offensif qui vous ferait du bien ?

MA : Ce serait une erreur. C'est une erreur de penser ça, on va déjà penser à gagner car des équipes blessées comme Bourgoin sont souvent très dangereuses. On va respecter cette équipe qui a de très bons joueurs et on va se soucier de notre jeu. Gagnons avant tout, le reste on n'en parle pas.

Mathieu Acébès lors de la victoire de l'USAP à Béziers - Maxppp
Mathieu Acébès lors de la victoire de l'USAP à Béziers © Maxppp - Michel Clementz

FBR : On sent quand même beaucoup plus de confiance dans votre équipe et notamment derrière où vous osez beaucoup plus dans le jeu depuis deux matchs...

MA : On a retrouvé de la confiance et un peu notre jeu. Avec ça, on voit sur le terrain que l'USAP est beaucoup plus conquérante. On a beaucoup de choses à montrer encore parce que je sens que notre équipe est capable de faire de bien belles choses.

"Je dois être serein pour rassurer l'équipe."

FBR : Après les blessures de début de saison, vous montez aussi personnellement en puissance. Vous sentez-vous mieux ?

MA : J'avais déjà fait un match entier contre Oyonnax, ça fait deux matchs que j'enchaîne et je suis content après les péripéties connues en début de saison. Je suis très content de jouer et également d'avoir la possibilité de jouer à l'arrière contre Bourgoin. C'est un plus. On a vu que tous les joueurs qui ont joué les deux derniers matchs ont été performants à leurs postes. La seule chose qui nous importe c'est d'être performants pour le collectif, pour que l'USAP soit performante. Si tout le monde donne le meilleur de soi-même ce ne sera que bénéfique pour l'équipe.

FBR : Du coup il doit y avoir une part d'excitation pour vous de rejouer à l'arrière. Que ce soit à Pau ou bien sûr à l'USAP, ça ne vous était pas arrivé depuis longtemps...

MA : Oui, à Pau, j'avais fini la saison en jouant surtout à l'aile. Le poste d'arrière, je l'affectionne particulièrement, c'est mon poste de formation. Tout le monde sait que je suis polyvalent : je peux jouer à l'aile, à l'arrière ou au centre, mais je suis très content de jouer en 15. Ce n'est pas pour autant que je vais surjouer pour "faire style". Je vais être à mon poste que je connais bien, sûr de mes forces pour montrer mon profil de joueur mais avant tout pour l'équipe. Je dois être serein pour rassurer l'équipe.

Partager sur :