Rugby

Michalak et Papé arrêtent, Thierry Dusautoir se laisse le temps

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde dimanche 18 octobre 2015 à 1:47

Thierry Dusautoir dans la tenaille des Blacks
Thierry Dusautoir dans la tenaille des Blacks © Reuters

Thierry Dusautoir a peut-être disputé son 80ème et dernier match sous le maillot du XV de France. Son équipe éliminée ce samedi par la Nouvelle-Zélande 62 à 13 en quart de finale de la Coupe du monde, le capitaine des Bleus n'a pas voulu annoncer sa retraite internationale.

Alors que Frédéric Michalak et Pascal Papé ont annoncé à l'issue de la cuisante défaite du XV de France leur retraite internationale. L'ouvreur toulonnais, sorti dès la 10ème minute de jeu sur blessure, a lâché : "Physiquement ça devient trop dur". Le capitaine des Blkeus, Thierry Dusautoir a préféré prendre le temps de la réflexion. "Je n'ai même pas réfléchi à tout ça. Je viens de sortir du quart de finale après avoir pris plus de 60 points, donc imaginez qu'après ça, ce n'est pas dans ma tête. Il va falloir se projeter dans autre chose. J'aurai le temps de penser à tout ça après".

Jamais d'espace pour exister dans ce match.

Thierry Dusautoir ne veut pas se précipiter. "Je veux surtout me reposer et penser à autre chose. Après une telle défaite et ce sentiment d'impuissance pendant une grande partie du match, il n'y a pas grand'chose à ajouter. Sortir d'une compétition c'est déjà compliqué. Mais sortir de cette façon là, ça l'est encore plus. On n'a jamais eu trop l'espace pour exister dans ce match. Chaque fois qu'on a eu des prémices de rébellion, l'action a été arrêtée et on s'est fait contrer. Il y avait vraiment deux voire trois classes d'écart entre les deux équipes".

Thierry Dusautoir : "Sortir de cette façon là, c'est encore plus dur"

►►► Toutes les infos de la Coupe du monde dans notre dossier spécial