Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Mickaël Goudemand (Dragons Catalans) "super heureux" de jouer à Wembley

-
Par , , France Bleu Roussillon

C'est l'invité de dernière minute ! Le jeune Mickaël Goudemand sera remplaçant à Wembley après le forfait de Louis Anderson.

Mickaël Goudemand sera remplaçant à Wembley avec les Dragons Catalans
Mickaël Goudemand sera remplaçant à Wembley avec les Dragons Catalans - Zebulon Nog

Perpignan, France

Louis Anderson a dû déclarer forfait pour la finale de la Cup avec les Dragons Catalans. Un coup dur et une désillusion pour le plus Catalan des Néo-Zélandais. C'est le jeune Mickaël Goudemand (22 ans) qui récupère du coup une place sur le banc des remplaçants des Dracs pour la finale contre Warrington (ce samedi à 16 heures).

Une belle histoire pour l'Avignonnais d'origine qui, comme Benjamin Garcia, avait déjà connu une finale de cup en tribunes. Les yeux grands ouverts et le regard émerveillé, Mickaël Goudemand a appris la nouvelle en même temps qu'il découvrait Wembley, vu du terrain.

Mickaël Goudemand : "L'année dernière pour la finale de la cup, j'étais dans les tribunes avec ma copine et là j'apprends que je vais pouvoir jouer demain, c'est énorme. J'étais déjà super heureux d'être dans les 19 et maintenant je suis dans les 17, je suis vraiment très heureux.

Je ressens un peu de pression mais c'est de la bonne pression car j'ai vraiment envie de bien faire les choses, je me languis juste d'être à demain, d'être sur la pelouse et de faire un bon match."

Mickaël Goudemand : "Super heureux d'être dans les 17"

Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Rémi Casty en 2007. Jeune débutant à l'époque, la participation du capitaine actuelle s'était décidée au dernier moment.