Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mourad Boudjellal n'est officiellement plus le président du Rugby Club Toulonnais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Quatre mois avant la fin du championnat, Mourad Boudjellal n'est plus officiellement président du RCT. Bernard Lemaître endosse le costume après avoir acquis 99% du capital. L'ex-président conserve un poste d'administrateur.

Mourad Boudjellal et son étoile fétiche
Mourad Boudjellal et son étoile fétiche © Maxppp - Luc Boutria

Coup de tonnerre au Rugby Club Toulonnais ! Mourad Boudjellal n'est plus LE président du club au muguet. Il a démissionné mercredi, mais le club l'a annoncé ce jeudi dans un communiqué. Mourad Boudjellal conserve un poste d'administrateur. Le nouveau président, sans surprise, est donc le propriétaire du club, Bernard Lemaître. L'homme d'affaires marseillais détient 99% des parts. Un départ, quatre mois avant la date annoncée initialement sans que ni le club ni le président sortant ne souhaitent faire de commentaires. 

En un peu plus d'une décennie à la tête du RCT, Mourad Boudjellal a rapporté trois titres de champion d'Europe, et surtout ce fameux doublé en 2014 : champion d'Europe et champion de France. Le Rugby Club Toulonnais revient sur le devant de la scène, par les exploits sportifs du club, mais aussi par les sorties médiatiques de son président. 

Boudjellal, adoré ou détesté, le personnage est ultra clivant. Il ne laisse en tout cas personne indifférent. Un ovni dans le rugby, mais un modèle qui fonctionne. 

Tana et la playstation de Mourad

Il fait venir des stars : Tana Umaga en premier lieu, dont il dira qu'il en a eu l'idée en jouant sur sa Playstation. En 2006, alors que le club évolue en Pro D2, cinq champions du monde jouent dans l'effectif toulonnais. 

À l'image de celle qu'il porte en permanence sur un tee shirt noir, Mourad Boudjellal remet des étoiles dans les yeux des supporters toulonnais. "Moi je suis un peu triste qu'il parte en catimini comme ça. Il aurait mérité autre chose. Il nous a ramené en plus de 10 ans de présidence plus qu'en 100 ans d'existence du club. J'en ai connu des présidents, et Mourad, malgré ses défauts, il disait ce qu'il faisait. Ça n'a pas toujours été le cas (avec les autres)" commente Patrick Fornet, le président du club des Mordus. 

Un brin menteur quand même avec les journalistes, notamment quand il avait été interrogé sur une éventuelle entrevue avec Bernard Laporte en tant qu'entraîneur. Boudjellal avait démenti. C'était pourtant vrai. 

Une page se tourne

C'est donc une page historique qui se tourne pour le club. Mais l'ex-président n'a pas fini d'écrire son livre. Sa nouvelle lubie, le foot. Sa prochaine cible, le Sporting Club de Toulon dont il promet le retour dans l'élite. Une difficulté néanmoins : il n'est pas encore président du club visé. 

Un détail, visiblement, pour le principal intéressé, qui n'a pas souhaité faire de commentaire sur ce départ précipité. Ni son ancien club, d'ailleurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu