Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Nathan Charles, rugbyman à l'ASM et atteint de la mucoviscidose

mardi 25 octobre 2016 à 18:36 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

Arrivé en tant que joker médical de John Ulugia, le talonneur australien Nathan Charles est un cas unique et un véritable défi pour la science. Il est le seul malade de la mucoviscidose à être professionnel dans un sport de contact. 37 ans, c'est son espérance de vie. Une vraie leçon de courage.

Nathan Charles sous le maillot de l'équipe d'Australie
Nathan Charles sous le maillot de l'équipe d'Australie © Maxppp - Paul Miller

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France

Lorsque John Ulugia s'est blessé à un genou, et qu'il a fallu dans l'urgence le remplacer, l'ASM s'est mise à la recherche d'un joker médical. Rapidement, le CV de l'australien Nathan Charles a attiré l'attention du club. A 27 ans, il compte quatre sélections avec les Wallabies, mais ce ne sont pas ses états de services dans l'hémisphère Sud qui interpellent, c'est plutôt la pathologie dont il est atteint. La mucoviscidose.

Une espérance de vie de 37 ans

Une maladie chronique qui affecte les capacités respiratoires. "Pour certains, c'est un problème, mais pas pour moi, j'ai toujours vécu avec ça depuis ma naissance" explique le talonneur australien.

"Je suis avant tout un joueur de rugby professionnel... " Nathan Charles, joker médical à l'ASM

A sa naissance, les médecins sont unanimes. "Ils ont dit à ma mère que je ne pouvais pas espérer vivre plus de 7 ans". Un coup de massue. Mais un espoir aussi. "J'ai de la chance, et ensuite je prends près d'une trentaine de cachets chaque jour" ajoute le talonneur australien. "J'essaye de vivre le plus normalement possible, si je peux servir d'exemple, c'est bien, mais ma priorité, c'est le rugby, et pour les trois mois qui viennent, c'est Clermont".

Mariage repoussé pour jouer à l'ASM

En Auvergne, où la lutte contre la mucoviscidose est symbolisée depuis maintenant 32 ans par les virades de l'espoir, Nathan Charles est un peu comme chez lui. "Nous aimerions le rencontrer" lance Joëlle Moulinoux, déléguée régionale de l'association Vaincre la Mucoviscidose qui vient en aide à une centaine de malades et leurs familles dans la région. A n'en pas douter, la rencontre aura lieu. Car si Nathan Charles fait beaucoup de sacrifices pour jouer au rugby, il en a fait un autre pour porter le maillot jaune et bleu : reporter la date de son mariage qui était prévu début décembre en Australie. Madame a accepté. Une belle leçon de vie. Une de plus...