Sports

Pas de sanction financière ou sportive contre l'USAP

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon lundi 2 juin 2014 à 20:49

François Rivière dans Lundi C'est Rugby sur France Bleu Roussillon
François Rivière dans Lundi C'est Rugby sur France Bleu Roussillon © ZEBULON NOG

La DNACG a décidé de ne pas sanctionner l'USAP qui présentait ses comptes vendredi dernier. Malgré le déficit, le gendarme financier du rugby français valide le club de Perpignan en pro D2, mais le président va devoir remettre un million d'euros sur la table.

Pas de sanction sportive ou financière pour l'USAP, la DNACG , le gendarme financier de la ligue nationale de rugby a décidé de ne prononcer aucune sanction pour le club de Perpignan qui pourra donc jouer en pro D2 l'an prochain.François Rivière avait été entendu vendredi dernier et a manifestement convaincu, mais il va devoir apporter encore des garanties financières et mettre un million d'euros supplémentaire sur la table.

"C'est un soulagement mais il va falloir apporter encore des garanties financières" François Rivière

"C'est un soulagement pour deux raisons, parce que cela faisait plusieurs années que le club était sanctionné soit sportivement soit financièrement et puis la DNACG a été convaincue par la restructuration du club . Mais la moins bonne nouvelle, notamment pour moi, c'est que compte tenu des dettes contractées par le club pour la brasserie ou pour les boutiques, on me demande de mettre un million d'euros de garantie bancaire sous 15 jours. Vendredi ils m'avaient demandé d'aller plus loin, ils m'avaient dit, monsieur Rivière est ce que vous pouvez nous apporter des garanties, parce qu'on nous a dit beaucoup de choses par le passé et on a besoin d'être rassurés. " Donc je vais remettre ce document d'ici 15 jours " explique François Rivière, le président de l'USAP

USAP / François Rivière internet

Partager sur :