Rugby

"Champion d'Europe avec Clermont, ce serait merveilleux !" - Paul Jedrasiak

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry jeudi 22 décembre 2016 à 8:00

Paul Jedrasiak
Paul Jedrasiak © Maxppp - Thierry Larret

Paul Jedrasiak est dans les starting blocks! Si tout va bien, il reprend demain après 2 mois d'arrêt... Comment bien finir une année exceptionnelle pour notre rugbyman berrichon !

"Ça y est, je suis sur la reprise"... Derrière les accents de la voix de Paul Jedrasiak, on entend le soulagement et l'enthousiasme du champion contraint au repos depuis deux mois, à cause d'une cheville fragile. "Mentalement ça va mieux. Mais c'est long. Ça m'a permis de souffler comme il faut et maintenant, c'est à moi de montrer que le club peut compter sur moi".

Un an pratiquement jour pour jour après sa première sélection avec le XV de France, Paul Jedrasiak, 1.98 mètre pour 115 kilos est l'un des grands espoirs de l'ASM Clermont Auvergne où il évolue depuis 6 ans. Le club n'hésite pas à le présenter comme "l’un des joueurs les plus prometteurs de sa génération". De quoi peser sur les épaules du deuxième ligne : "C'est dur quand on se regarde dans un miroir mais il faut garder les pieds sur terre et je dois être meilleur chaque weekend. C'est une remise en cause permanente".

Du Top 14 aux 6 Nations

L'année 2016 n'aura pas été de tout repos. Fort de sa solide expérience auprès des Clermontois, le Berrichon a été appelé en équipe de France. Une sélection face à l'Italie dans le tournoi des Six nations, une tournée en Argentine, toujours avec les Bleus et un joli parcours en Top 14 avec Clermont, qui s'achève précocement en demi-finale face au Racing 92... Paul Jedrasiak a enchaîné, crampons aux pieds. "Mon plus beau souvenir ? Ma première sélection en Equipe de France, en plus le jour de mon anniversaire. Mais chaque fois que j'entre sur un terrain, je réalise que j'ai énormément de chance d'être à ce niveau. Ça me procure à chaque fois les mêmes émotions...Mais j'ai eu aussi de très beaux moments avec le Club."

Pour 2017 ? Une victoire en coupe d'Europe !- Paul Jedrasiak

A la traditionnelle question "Que faut il vous souhaiter pour 2017?" Paul Jedrasiak est catégorique : "Champion d'Europe avec Clermont, ce serait merveilleux. Un sportif, ce qu'on peut lui souhaiter, c'est de gagner des titres, d'éviter les blessures, d'avoir une bonne santé. Et si je suis bon dans mon club, le reste suivra ! "

En attendant, reste à passer la difficile étape des fêtes, véritable parcours du combattant pour les sportifs : "Ça fait partie des moments un peu compliqués, d'autant que je joue le 24 décembre et le 31 dans l'après-midi. Je ne redescendrais pas dans le Berry cette année... Mais j'y reviens souvent et ça fait du bien d'avoir tout ce soutien! C'est quand même quelque chose d'énorme ! "