Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Périgueux : le CAP rugby confirmé en Fédérale 3

mardi 23 août 2016 à 17:23 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Le club de rugby de Périgueux avait déposé un appel pour éviter la relégation en Fédérale 3 pour de raisons financières. Le comité national olympique a rejeté cet appel.

Le comité national olympique et sportif a confirmé la relégation du CAP rugby en fédérale 3.
Le comité national olympique et sportif a confirmé la relégation du CAP rugby en fédérale 3. © Radio France - Benjamin Fontaine

C'est loin d'être une surprise. Le CAP rugby jouera bien en fédérale 3 cette saison. Au printemps, le club était pourtant en route vers la fédérale 2 mais les soucis financiers du CAP ont conduit la DNACG, le gendarme financier de la fédération de rugby a refusé cette accession.

Le club périgourdin a fait appel de cette décision auprès du comité national olympique et sportif et la nouvelle est tombée en fin de semaine dernière. Les Capistes vont rester en Fédérale 3. Une vraie déception pour Claudette Moreau, la présidente du club. "Je suis déçue pour les garçons qui ont gagné leur montée sur le terrain et pour les amoureux du CAP. Il faut se retrousser les manches et fédérer de nouveau."

Un nouveau rendez-vous attend le CAP rugby le 19 septembre. Les dirigeants se présenteront devant le tribunal d'instance afin de savoir si les créanciers acceptent le plan d'apurement de la dette accordé au mois de mai. Si c'est le cas, le club devra rembourser 100.000 euros par an pendant 10 ans.

"Qu'ils s'occupent de battre les autres équipe on s'occupe du reste" - Claudette Moreau