Rugby

Philippe Benetton (USAP) : "Se remettre en question encore une fois"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon jeudi 21 janvier 2016 à 17:33

Philippe Benetton : "il nous faut de la régularité dans le jeu et la victoire"
Philippe Benetton : "il nous faut de la régularité dans le jeu et la victoire" © Maxppp

Le consultant du jeu d'avants de l'USAP Philippe Benetton espère une prestation propre de son équipe contre Tarbes (ce vendredi à 19h30). Les Catalans doivent gagner en régularité dans leur jeu et au niveau des résultats. Pour Philippe Benetton, c'est un travail long.

France Bleu Roussillon : Faute d'avoir confirmé la belle victoire contre Lyon en ne gagnant pas à Aix, vous vous retrouvez encore dans l'obligation de réagir...

Philippe Benetton : Oui, encore une fois on doit se remettre en question, et on a travaillé toute la semaine de façon a ce que l'équipe se comporte du mieux possible sur le terrain. On a fait une bonne semaine d'entraînement même si elle a été très courte puisque le match était dimanche et on rejoue ce vendredi, donc il y avait aussi un temps de récupération à prendre en compte. Dans le comportement, les attitudes, la concentration, les joueurs étaient présents cette semaine.

Philippe Benetton : "L'attitude et la concentration étaient là"

FBR : Tarbes est dernier (Ndlr : en tenant compte de la sanction de quinze points en moins) mais pose des soucis à tous ses adversaires en ce moment...

PB : C'est une équipe qui est en colère par rapport aux problèmes extra sportifs qu'elle a et elle essaye de redresser la barre, elle le fait bien puisqu'elle prend des points partout où elle va. Elle a gagné à Narbonne, pris un bonus défensif Colomiers et elle battu Bayonne. C'est une équipe dangereuse qui est sûre de ce qu'elle fait. Les joueurs sont prévenus et c'est a eux de faire le nécessaire pour rendre le match facile et aller chercher la victoire.

"Il faut une stabilité du groupe, de l'équipe, du jeu et de la victoire"

FBR : Comment faire pour enfin gagner en régularité à l'USAP ?

PB : C'est vrai qu'on est vraiment une équipe qui fonctionne en réaction et avec François (Gelez) on ne voudrait plus être en réaction mais être une équipe d'action. C'est un travail de fond, qui est long. Il faut se remettre encore en question, se remettre au travail.

Après chaque match, on doit encore plus bosser sur le positif et surtout sur le négatif. Il faut se dire que le passé, c'est du passé quand on a fini un match et se projeter encore mieux sur le match à venir pour refaire une performance et être régulier dans le jeu et dans la victoire.

USAP : Philippe Benetton et François Gelez - Maxppp
USAP : Philippe Benetton et François Gelez © Maxppp

FBR : Notamment dans certains matchs comme à Aix où certains trous d'air vous coûtent à chaque fois très très cher...

PB : Oui, tout est lié, quand on a un peu moins d'investissement et d'engagement à l'entraînement, on se retrouve avec des trous d'air pendant les matchs et c'est le travail que l'on fait avec François pour ne plus en avoir. Je ne dirais pas que l'équipe se repose sur ses acquis puisqu'on n'en a pas.

Chaque fois qu'on pense qu'un secteur est bon, huit jours après il est moins performant. Il faut avoir des acquis sur la durée et pour ça, il faut une stabilité du groupe, de l'équipe, du jeu et de victoire pour confirmer le travail long qu'on met en place.

Philippe Benetton : "avoir une régularité dans le jeu et dans la victoire"

FBR : Alors, comment se rendre le match facile ce vendredi contre Tarbes ?

PB : Il faut encore éviter de se mettre encore au niveau de l'adversaire. Si Tarbes joue à son niveau et qu'on se met à son rythme, on va avoir des surprises. C'est une équipe lourde et puissante. Il faut qu'on déplace le jeu, comme on l'avait fait contre Lyon. Il faut de l'engagement, du rythme et de la  vitesse. Ce n'est pas évident, c'est difficile, mais il faut toujours essayer d'avoir enfin cette régularité. 

Partager sur :