Rugby

Philippe Saint-André : "Pour nous, c'est le match de la qualif'"

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde, France Bleu Isère et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 4:00

Philippe Saint-André en conférence de presse.
Philippe Saint-André en conférence de presse. © Maxppp

A la veille du troisième match du XV de France dans la Coupe du monde de rugby, le sélectionneur national Philippe Saint-André détaille ses objectifs et explique pourquoi il a confié les ailes à Brice Dulin et Rémy Grosso qui n'ont jamais joué à ce poste en compétition internationale.

France Bleu : Philippe, quelle est la ligne directrice de votre équipe pour aborder le Canada ?_

Philippe Saint-André_ : L'objectif était de présenter l'équipe la plus solide possible. Pour nous, ce match est comme un huitième de finale. C’est très important. On joue des Canadiens qui ont été surprenants contre l'Italie. Nos joueurs sont concentrés, concernés et vont tenter de faire une grande performance. On a aussi mis des joueurs au repos comme Louis Picamoles qui a enchaîné cinq matches d'affilée depuis les matches de préparation et n'est donc logiquement pas dans le groupe. 

C'est un match déterminant ?

C'est le match de qualif' donc il est important. Après, on verra pour la première ou la deuxième place. Il faut être appliqué face à des Canadiens qui sont costauds, qui conservent bien le ballon. A nous de mettre tous les ingrédients sur l'intensité, la vitesse. On beaucoup travaillé les rucks cette semaine car on doit être plus précis sur cette phase de jeu. Il faut aussi améliorer notre discipline. Ce sont vraiment nos deux axes de travail cette semaine.

Brice Dulin est un grand joueur, Rémy Grosso doit lâcher les chevaux.

Brice Dulin titularisé à l'aile, c'est un pari ?

Ce n'est pas un pari, c'est un grand joueur. Ça a peut-être été le meilleur trois-quart contre la Roumanie. Il a déjà joué ailier. Il a des automatismes puisque, depuis le début de la préparation le 6 juillet, il couvre les deux postes. A partir de là, il a une opportunité d'être de nouveau titulaire et d'amener toute son expérience. En plus, c'est un compétiteur, capable de faire avancer l'équipe, de casser des plaquages. On attend de Brice qu'il fasse un grand match.

Pas simple pour Rémy Grosso de débuter en Coupe du monde ?

Pour lui, c'est que du bonus. Faire une première sélection pour un match de Coupe du monde, c'est quelque chose d'exceptionnel. Après, il faut le laisser tranquille, dans sa bulle. Il s'est bien préparé, il s'est bien intégré au groupe grâce à son état d'esprit de grande qualité. Maintenant, il faut le laisser s'exprimer sur le terrain. Sur ce qu'il a fait aux entraînements, c'est propre, avec énormément d'intensité. Son timing est bon. Il va juste falloir qu'il lâche les chevaux et qu'il se fasse plaisir.

Philippe Saint-André : "C'est un huitième de finale"

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp