Rugby

PHOTOS - Thierry Dusautoir : dix choses à savoir sur le capitaine du XV de France

Par Arnaud Carré et Yves Maugue, France Bleu Gironde, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu Toulouse jeudi 19 juin 2014 à 17:31

Thierry Dusautoir portrait
Thierry Dusautoir portrait © MaxPPP

Thierry Dusautoir entre ce samedi dans l'histoire du XV de France à l'occasion du troisième test en Australie. Le toulousain, originaire d'Aquitaine, va battre le record de capitanats avec le XV de France. Il conduira les Bleus pour la 43e fois et détrônera Fabien Pelous.

Thierry Dusautoir disputera samedi à Sydney en Australie (7h, heure française) son 67ème match sous le maillot de l'équipe de France de rugby. Le joueur né à Bergerac, formé à Trélissac et révélé au CABBG (Club Athlétique Bordeaux-Bègles Gironde) a disputé son premier match sous le maillot bleu le 17 juin 2006 pour une victoire 62-14 en Roumanie. Samedi, le flanker emblématique du Stade Toulousain sucèdera à un autre Toulousain célèbre. Iil dépassera Fabien Pelous au palmarès des capitaines du XV de France. Il conduira les tricolores pour la 43ème fois.

Dix choses à savoir sur le capitaine du XV de France

#1 I En finale de la coupe du monde

Le 23 octobre 2011, Thierry Dusautoir inscrit l'unique essai français lors de la finale de la coupe du monde disputée à l'Eden Park d'Auckland, le temple du rugby mondial. Malgré la défaite (8-7) face aux All Blacks, le capitaine des Bleus est élu "homme du match". Au stade Ernest Wallon à Toulouse, 10.000 personnes se sont massées pour suivre la rencontre.

Thierry Dusautoir applaudi par le public toulousain lors de la coupe du monde 2011 - Maxppp
Thierry Dusautoir applaudi par le public toulousain lors de la coupe du monde 2011 © Maxppp
#2 I Premier capitanat chez les Bleus

Pour la tournée d'automne 2008, le sélectionneur Marc Lièvremont le désigne vice-capitaine du XV de France. Lors du match contre l'Argentine au stade Vélodrome de Marseille (victoire 12-6), la sortie de Lionel Nallet lui offre un premier capitanat chez les Bleus.

Premier capitanat avec les Bleus le 8 novembre 2008 face à l'Argentine - Maxppp
Premier capitanat avec les Bleus le 8 novembre 2008 face à l'Argentine © Maxppp
#3 I Dusautoir et l'image du XV de France

S'il n'est pas un grand expansif, Thierry Dusautoir est reconnu de ses coéquipiers comme un vrai leader, un capitaine par l'exemple. Relais privilégié du sélectionneur, il n'oublie pas non plus le lien avec le public et les supporters des Bleus.

Séance d'autographes pour Thierry Dusautoir - Maxppp
Séance d'autographes pour Thierry Dusautoir © Maxppp
#4 I Les premiers pas parmi l'élite

Thierry Dusautoir découvre le Top 16 (aujourd'hui Top 14) en 2001 sous les couleurs du CABBG (Club Athlétique Bordeaux-Bègles Gironde). Le club girondin rétrogradé en raison de problèmes financiers, il part deux ans plus tard pour Colomiers où sa saison sera perturbée par les blessures. A la fin de cette saison, l'US Colomiers est, à son tour, victime d'une relégation administrative. 

Thierry Dusautoir sous le mailllot de Colomiers lors de la saison 2003-04 - Maxppp
Thierry Dusautoir sous le mailllot de Colomiers lors de la saison 2003-04 © Maxppp
#5 I Les premiers Brennus

En 2004, Thierry Dusautoir décroche son premier titre de champion de France avec le Biarritz Olympique en dominant le Stade Français en finale. Rebelote en 2006 (notre photo) à l'issue d'une finale largement dominée par le BO face à Toulouse (40 à 13).

Thierry Dusautoir champion de France 2006 avec le BO - Maxppp
Thierry Dusautoir champion de France 2006 avec le BO © Maxppp
#6 I Et de cinq !

Thierry Dusautoir porte le maillot du Stade Toulousain depuis 2006. Sous la férule de Guy Novès, le flanker a largement étoffé son palmarès national. Trois nouveaux Brennus décrochés en 2008, 2011 et 2012 (photo).

Thierry Dusautoir soulève son cinquième Brennus, le troisième avec Toulouse - Maxppp
Thierry Dusautoir soulève son cinquième Brennus, le troisième avec Toulouse © Maxppp
#7 I L'Europe à ses pieds

Après deux échecs en finale contre le Munster avec Biarritz en 2006 puis contre le Munster encore avec Toulouse en 2008, Thierry Dusautoir décroche enfin un titre européen en dominant son ancien club Biarritz 21-19 au stade de France.

Thierry Dusautoir célèbre la victoire en H Cup place du Capitole
#8 I Surnommé Dark Destroyer

Le 6 octobre 2007 au Millenium de Cardiff, la FRance dispute face à la Nouvelle-Zélande son quart de finale de coupe du monde. Thierry Dusautoir va conduire ses troupes à une victoire surprise face aux grands favoris de l'épreuve. Auteur de 29 plaquages dans cette rencontre, le troisième ligne relance également son équipe à la 54ème minute en inscrivant un essai rageur. Après une telle performance, les Blacks lui offriront son surnom : Dark Destroyer (le sombre destructeur).

Thierry Dusautoir en quart de finale de la coupe du monde 2007 face à la Nouvelle-Zélande - Maxppp
Thierry Dusautoir en quart de finale de la coupe du monde 2007 face à la Nouvelle-Zélande © Maxppp
#9 I Le Grand Chelem

Thierry Dusautoir a vécu des grands moments avec l'équipe de France dans le tournoi des 6 Nations. Il a connu également des moments plus douloureux comme cette première défaite française dans le tournoi face à l'Italie en mars 2011. Un an plus tôt, le 20 mars 2010, le XV de France a pourtant battu l'Angleterre au stade de France (12-10) et décroché le 9ème Grand Chelem de son histoire.

Thierry Dusautoir face aux Anglais lors du Grand Chelem 2010 - Maxppp
Thierry Dusautoir face aux Anglais lors du Grand Chelem 2010 © Maxppp
#10 I Le meilleur joueur du monde

En 2011, malgré des prestations cahotiques du XV de France, Thierry Dusautoir éblouit la planète rugby lors de la coupe du monde néo-zélandaise. Il est désigné "joueur de l'année" par l'IRB, la fédération internationale, en devançant le capitaine All Black Richie McCaw, pourtant champion du monde.

2011, Thierry Dusautoir est désigné joueur de l'année IRB - Maxppp
2011, Thierry Dusautoir est désigné joueur de l'année IRB © Maxppp