Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Rugby

Pierre Villepreux sur le jeu du XV de France : "il faut dépasser l'affrontement systématique et stupide"

lundi 28 janvier 2019 à 20:48 Par Mathieu Ferri, France Bleu Occitanie

L'ancien entraîneur du XV de France (1996-1999), fervent défenseur du jeu de mouvement, était l'invité de "Club XV" lundi soir sur France Bleu Occitanie. Ravi de voir sept Toulousains chez les Bleus, il espère qu'ils apporteront leur vivacité au jeu tricolore.

Pierre Villepreux en 2011
Pierre Villepreux en 2011 © Maxppp - Alexis Christiaen

Toulouse, France

"Il faut rattraper le retard. C'est-à-dire qu'il faut s'y mettre de suite, dès ce Tournoi." Invité de France Bleu Occitanie ce lundi soir, dans l'émission Club XV, Pierre Villepreux a de nouveau plaidé pour un jeu de mouvement, et libéré, au sein du XV de France.

Alors que les Bleus affrontent le Pays de Galles en match d'ouverture des Six Nations, samedi soir au Stade de France, l'ancien entraîneur des Bleus sous l'ère Jean-Claude Skrela (1996-1999) s'est félicité de voir sept Toulousains parmi le groupe de 31 réuni à Marcoussis. Pour cet ancien arrière rouge et noir (1965-1975), c'est peut-être un signe que le jeu va tendre vers plus de passes et d'ouverture.

"En Top 14, il y a beaucoup plus de mouvement, Toulouse en est l'expression la meilleure. Et on se demande si l'équipe de France va faire le pas qu'il faut pour accéder à ce rugby. Si elle le fait, je pense qu'elle a les joueurs pour réaliser une bonne performance. En tout cas, ils ne sont pas plus mauvais que ceux des autres nations. Mais peut-être que les autres ont un temps d'avance par le fait qu'ils sont entrés dans ce rugby là bien plus tôt."

"Avec une petite passe, on arriverait à produire des effets en terme d'avancée" - Pierre Villepreux

Selon lui, cette ouverture passe évidemment par les clubs : "il faut qu'ils continuent à avoir envie de ce jeu différent, qui est de dépasser cet affrontement qui est quelque fois un peu trop systématique, et je dirais stupide. Alors qu'avec une petite passe on arriverait à produire les effets escomptés en terme d'avancée et de qualité de soutien."

Et pour Pierre Villepreux, ce jeu de mouvement peut être porté par les jeunes arrières du Stade Toulousain, tels Antoine Dupont, Thomas Ramos ou Romain N'Tamack, si le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel leur fait confiance : "si vous avez les joueurs, même s'ils sont jeunes, il faut les y mettre. Et puis en avant ! On verra bien ce qui se passera...".