Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Première mission accomplie pour le Stade Français

-
Par , France Bleu Paris

Le Stade Français poursuit sa marche vers les phases finales avec un succès précieux encore vendredi soir, à Jean-Bouin. Les Parisiens ont nettement dominé Grenoble 21 à 6, avec deux essais signés Geoffrey Doumayrou et Meyer Bosman, et se retrouvent cinquièmes du championnat à l'issue de la 14e journée, avec 6 points d'avance sur le septième. Seul regret: le bonus offensif largement à leur portée.

Nouveau succès à Jean-Bouin pour le Stade Français
Nouveau succès à Jean-Bouin pour le Stade Français

Le Stade Français est aujourd'hui cinquième du Top 14, avec six points d'avance sur le septième, à l'issue de la 14e journée . Les Parisiens l'ont de nouveau emporté vendredi soir, dans leur stade Jean-Bouin. Une belle victoire, 21 à 6, contre Grenoble, avec deux essais: l'un de Geoffrey Doumayrou à la 24e minute, le second signé Meyer Bosman à la 69e.

J'avais mis trop de colle...

Le regret? Le point de bonus offensif que les hommes de Gonzalo Quesada auraient dû décrocher avec un peu plus d'application. L'ailier Julien Arias , qui avait en main un essai tout fait, le reconnaissait d'ailleurs volontiers hier, à la sortie des vestiaires.

stade français Arias

On n'a pas non plus fait un match dégueulasse

Des fautes de main rageantes, une maladresse à corriger, mais rien d'impardonnable non plus pour l'entraîneur des Stadistes, Gonzalo Quesada . L'Argentin avait un large sourire hier soir même s'il est conscient que tous les automatismes ne sont pas au rendez-vous. Il demande notamment encore un peu de temps pour Morne Steyn .

stade français Quesada

On va s'offrir la finition pour Noël

Et si la finition n'est pas encore tout à fait au rendez-vous, les Parisiens ont une fois de plus été très impressionnants en mêlée et dans les phases de rucks à l'image de Sergio Parisse, omniprésent en première période. A l'image aussi de toute la première ligne du Stade Français, Heindrik van der Merwe, Rabah Slimani et Laurent Sempéré . Le talonneur parisien, qui fêtait hier soir son 100e match sous le maillot du Stade Français, lui a de nouveau fait honneur.

stade français Sempéré

Ils nous ont tout simplement étouffés

Et si on fait un peu la fine bouche avec les joueurs du Stade Français, pour relativiser les quelques maladresses et mieux saisir la performance réalisée contre l'une des meilleures équipes à l'extérieur du championnat, le mieux est de laisser la parole à leurs adversaires, et en particulier au manager de Grenoble Fabrice Landreau . Il reconnaissait tout simplement être tombé sur beaucoup plus que fort que lui.

stade français Landreau

Une performance à rééditer dès dimanche prochain avec la réception de Perpignan. Stade Français/Perpignan, un match à vivre le 29 décembre, à partir de 15 heures, en direct et en intégralité sur France Bleu 107.1.

France Bleu 107.1 vous offrira d'ailleurs des places pour ce match à partir de lundi et durant toute la semaine de Noël.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu