Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Pro D2 - A Bourg, Brive doit montrer qu'il a grandi et appris de ses erreurs à l'extérieur

-
Par , France Bleu Limousin

En déplacement à Bourg en Bresse ce vendredi pour la 23e journée de Pro D2, le CA Brive poursuit sa chasse derrière Bayonne, Oyonnax et Nevers dans la course aux deux premières places en fin de saison. Dans l'Ain, le CAB veut affirmer sa stature.

Comme à Angoulême mi-janvier, le CAB d'Enzo Hervé veut s'imposer à Bourg-en-Bresse
Comme à Angoulême mi-janvier, le CAB d'Enzo Hervé veut s'imposer à Bourg-en-Bresse © Maxppp - Anne Lacaud

Le CA Brive n'a plus choix. Il doit monter en puissance s'il veut finir à l'une des deux premières places de Pro D2 directement qualificatives aux demi-finales en fin de saison. Ou, plus exactement, mettre encore davantage de charbon pour confirmer que la locomotive est en train d'être véritablement lancée. Victorieux avec bonus de Massy, défait d'un rien et sur le fil à Montauban et à nouveau gagnant avec bonus en atomisant Vannes, le CAB, qui finit ce bloc de quatre matchs à Bourg-en-Bresse ce vendredi soir, a tout l'air d'accélérer sur la voie qui doit l'amener à son terminus " la montée en Top 14 " confiait à mi-saison le manager Jeremy Davidson.

Cela passe obligatoirement par des victoires à l'extérieur où, après plus des deux tiers du championnat, le CAB peine à imposer son statut de TGV et est parfois resté à quai ou a vu les portes du wagon se fermer sous son nez. Les Brivistes, 4e du classement, retentent leur chance ce vendredi soir 20h sur le terrain de Bourg-en-Bresse, le premier relégable. Imbattables à domicile et en démonstration 61-14 contre Vannes il y a une semaine, les Corréziens doivent s'affranchir de leurs vieux démons et ne plus voyager en Micheline à l'extérieur, eux qui ont systématiquement flanché chez les mal classés cette année. Cette fois, le CAB doit tout simplement montrer qu'il a grandi et appris de ses échecs.

Montauban ? " On l'a encore en travers de la gorge "

Il faut dire que Brive a déjà grillé tous ses jokers. " Ca va être un peu le tournant de la saison " a pleinement conscience Enzo Hervé, " on a parlé de certains tournants cette saison, et à chaque fois on a connu l'échec. Maintenant, il va falloir confirmer, montrer qu'on arrive dans le money time et qu'on va être une grande équipe " ajoute le jeune ouvreur. Le CAB à l'extérieur, cette année, ce sont deux maigres victoires (Vannes et Angoulême), un nul (Biarritz) et huit défaites, dont cinq assorties du point de bonus défensif. Signe que Brive n'est jamais trop loin mais ne fait pas assez la bascule. Il y a eu la désolation à Massy, dernier, mais aussi le cadeau empoisonné à la veille de Noël à Colomiers, alors avant dernier. Dernier accroc à Montauban, il y a quinze jours : défaite 28-26 alors que le CAB est devant à deux minutes du terme. " On l'a encore en travers de la gorge " avoue Enzo Hervé... qui n'y est pas pour rien quand le CAB se met à jouer un dernier ballon au lieu de gérer. " J'ai cogité un peu parce que cette victoire, on l'avait. C'est avec les erreurs qu'on apprend, alors on va s'en servir pour essayer de ramener la victoire de Bourg-en-Bresse " embraye celui qui a connu une ascension expresse cette année.

La mêlée chahutée ? " On est affecté [...] on veut montrer que ce n'était qu'un accident"

Brive, qui a déjà beaucoup perdu pour apprendre, pourra compter sur la vexation de ses avants car, malgré la démonstration contre Vannes, les gros n'ont pas digéré d'avoir été chahutés pendant une demi-heure en mêlée. " On est affecté " grince Thomas Acquier, " ce n'est pas _l'image que la mêlée de Brive doit montrer. Elle n'a jamais montré ça par le passé_. C'est une chose qui peut arriver. C'est un accident mais on a coeur de montrer que ce n'était qu'un accident " souligne le talonneur. En dépit de l'absence de deux joueurs suspendus (Veyret, Wavrin) et d'une infirmerie bien garnie (Jacquet, Traversier, Mondoulet, Jean-Etienne, Pretorius, Lombard, Debrach, Choinard, Perret, Bordewie, Lyons et Navickas), il ne faut pas oublier que Bourg-en-Bresse, relégable, ferraille pour rester en Pro D2. Sur une série de trois revers, dont un à la maison contre Bayonne, l'USBPA cherchera à n'en pas douter à faire sortir Brive des rails. " On devra faire un match plein " prévient Jean-Baptiste Péjoine, l'entraîneur des lignes arrières du CAB.

Olding de retour dans les rangs du CAB

Après le large succès contre Vannes (61-14), le staff du CA Brive reconduit logiquement l'essentiel de l'équipe et n'effectue que quatre changements dans le XV de départ. Blessé au genou face à Massy et pas malheureux d'être si vite opérationnel, Stuart Olding fait son retour. Le Nord-Irlandais débutera au centre de l'attaque dans une ligne de trois-quarts qui voit Franck Romanet entrer à l'aile droite. En première ligne, Thomas Acquier et Soso Bekoshvili sont eux alignés au talonnage et à droite de la mêlée.

Les matchs de la 23e journée

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess