Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Pro D2 - A mi-saison, "le Top 14 est toujours l'ambition" de Brive, en déplacement à Colomiers

-
Par , France Bleu Limousin

Le déplacement du CA Brive à Colomiers, ce vendredi, marque le début de la phase retour de Pro D2 pour le CAB. A mi-saison, la remontée en "Top 14 est toujours l'ambition" du club pour le manager Jeremy Davidson.

Jeremy Davidson montre la direction à suivre pour le CA Brive
Jeremy Davidson montre la direction à suivre pour le CA Brive © Maxppp - Jean-Michel Mazet

Le début de la phase retour de Pro D2 s'annonce déjà pour le CA Brive. Pour sa dernière sortie de l'année civile 2018, le CAB joue ce vendredi soir 20h30 à Colomiers pour la 16e et première journée du championnat. Les Corréziens, 4e du classement, sont toujours en quête d'un deuxième succès à l'extérieur cette saison. Ils pourraient l'entrevoir chez des Columérins en position de relégables. Une chose est sûre à mi-saison : Brive vise toujours la remontée en Top 14.

"Monter en puissance sur la deuxième moitié de saison"

L'objectif est toujours de prendre l'ascenceur. "Bien sûr, c'est l'ambition" confirme Jeremy Davidson, le manager du CA Brive, à l'heure du bilan à mi-championnat. Son équipe est dans les clous pour les phases finales et peut même croire à un billet direct pour les demi-finales à condition de finir dans les deux premiers. Pour cela, le CAB va, comme ce vendredi soir à Colomiers, devoir gagner davantage de matchs à l'extérieur. Ce qui a fait défaut depuis le mois d'août malgré un nul à Biarritz, un succès à Vannes et trois bonus défensif ramenés de Carcassonne, Mont-de-Marsan et Aix-en-Provence. "Il faut monter en puissance sur cette deuxième moitié de championnat" résume le Nord-Irlandais, qui compte bien encore s'appuyer sur la totalité de son effectif. "On a utilisé quarante joueurs sur la phase aller, dont dix issus du centre de formation, on va continuer à le faire. Afin de faire évoluer les joueurs prometteurs, de les faire progresser et d'avoir un effectif capable de lutter avec tout le monde" détaille Jeremy Davidson.

"Ne pas seulement essayer de monter et refaire l'effectif à l'arrache"

Le manager du CAB justifie ainsi son pari de la jeunesse, y compris dans le recrutement déjà annoncé pour la saison prochaine que Brive reste en Pro D2 ou soit promu en Top 14. Ces jeunes, parfois en manque d'expérience, peuvent-ils être à la hauteur en Top 14 en cas de montée ? Oui, dit-il, c'est une stratégie. "Admettons qu'on monte en Top 14. Si cinq internationaux partent faire la coupe du Monde (prévue au Japon de septembre à novembre 2019), si on a cinq joueurs en prêt dans l'effectif, et que les autres n'ont pas joué, alors ça pourra être une saison très dure en Top 14" pose Jeremy Davidson. "Il faut donc construire avec tout l'effectif pour avoir une base de joueurs qui peuvent postuler pour le Top 14, ou jouer en Top 14 pour plus longtemps. Il ne faut pas seulement essayer de remonter et refaire l'effectif à l'arrache". Exemples à l'appui. "Si on avait dit, l'année dernière, que Simon-Pierre Chauvac, Vasil Lobzhanidze, David Delarue, Peni Narisia ou Retief Marais joueraient souvent en équipe première, ce n'était pas tout à fait envisageable. On est en train de construire, il faut continuer à le faire" martèle le manager en forme de réponse aux septiques sur cette importante place faite à la jeunesse.

Retrouver la victoire à l'extérieur avant douze jours de vacances

En attendant, c'est bien sur les pelouses de Pro D2 que Brive doit faire ses preuves cet hiver pour entretenir son ambition du printemps. Et dès ce vendredi à Colomiers où Brive tentera d'éviter l'embûche de Noel pour, au contraire, offrir un premier cadeau à ses fans avant les fêtes de fin d'année. Après quatre défaites de rang à l'extérieur, et notamment celle fâcheuse à Massy il y a deux mois, le CAB a une forte envie de se reprendre. Brive doit aussi combler un léger retard sur ses adversaires directs à la montée (Bayonne, Nevers et Oyonnax) explique l'entraîneur des lignes arrières, Jean-Baptise Péjoine, dans la vidéo ci-dessous. D'autant que les joueurs bénéficieront de douze jours de vacances à l'issue de la rencontre.

Quatre changements, Muller sur le banc

Le staff du CAB opère quatre changements dans le XV de départ par rapport à celui victorieux avec bonus de Bourg-en-Bresse. Remis de sa blessure à la cheville à Massy, Thomas Acquier est titulaire au talonnage, tout comme Demba Bamba au poste de pilier droit. Matthieu Voisin est aligné en 3e ligne à la place de Said Hireche, ménagé et hors groupe. Rory Scholes est lui titularisé à l'aile gauche. La charnière Lobzhanidze - Hervé est reconduite, alors qu'on assistera à la grande première avec le CAB, en match officiel, pour Axel Muller. L'ailier Argentin est sur le banc.

Les matchs de la 16e journée

Le classement de Pro D2

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu