Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Après Oyonnax, l'Aviron Bayonnais sera fixé

mercredi 5 septembre 2018 à 23:22 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais joue à Oyonnax en ouverture de la 4e journée de Pro D2 ce jeudi 6 septembre (20h45). Un choc entre prétendants aux phases finales. Après ce match, les entraineurs basques, qui procèdent à une large revue d'effectif dans l'Ain, seront fixés sur le potentiel de leur équipe.

Après Brive et Mont-de-Marsan (photo), Evrard Oulai et ses coéquipiers bayonnais affrontent Oyonnax, un autre favori du championnat de Pro D2
Après Brive et Mont-de-Marsan (photo), Evrard Oulai et ses coéquipiers bayonnais affrontent Oyonnax, un autre favori du championnat de Pro D2 - Marc Mittoux / Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

L'affiche d'ouverture de la 4e journée de Pro D2, ce jeudi 6 septembre (20h45), oppose deux prétendants aux phases finales. Deux équipes qui réalisent un très bon début de championnat. L'US Oyonnax (3e), relégué de Top 14 et candidat à la remontée, reçoit l'Aviron Bayonnais (2e).

"Anormal de ne pas être dans les 6"

Après trois premiers matchs, globalement convaincants, le club des bords de Nive ne cache plus ses ambitions. "On est un club qui cherche à remonter, confirme l'ailier Bastien Fuster, je pense qu'on a les armes pour, à nous de nous battre."

Son manager, Yannick Bru, va dans le même sens : "Avec l'effectif qu'il y a ici et l'expérience de ce groupe ce serait anormal de ne pas être dans les six premiers." Mais l'ancien entraîneur de l'équipe de France, pour être fixé, attend la fin de ce premier bloc de quatre matchs, qui aura vu Bayonne affronter trois favoris (Brive et Mont-de-Marsan à domicile et Oyonnax).

Le révélateur oyonnaxien

Si l'Aviron, toujours invaincu cette saison, a fait preuve de caractère pour remporter son premier déplacement samedi dernier à Massy, dernier du classement, cela ne suffira certainement pas dans l'Ain, même si le talonneur Maxime Delonca affirme "si on est, comme depuis le début de la saison, en cohésion parfaite entre nous, toujours à nous encourager, jamais lâcher, jamais baisser les bras, il ne nous arrivera pas grand chose".

A voir. Les Bayonnais s'attendent à être mis à rude épreuve, notamment en défense, sur le rapide terrain synthétique d'Oyonnax, "à être soumis à un feu nourris" selon Yannick Bru. Un excellent test encore une fois.

D'autant que l'Aviron n'a pas l'intention de jouer les touristes ce jeudi. "Tous les points seront précieux à la fin, donc autant en ramener le plus possible d'Oyonnax" prévient Bastien Fuster.

Beaucoup de blessés et de changements

La cascade de blessures se poursuit à l'Aviron, revenu de Massy avec de nouveaux pépins physiques. Le talonneur Torsten Van Jaarsveld (commotion cérébrale) et le 3e ligne Armandt Koster (épaule) rejoignent à l'infirmerie leur capitaine Antoine Battut (cervicales), Grégory Arganèse (mollet), Arnaud Duputs (syndrome post-commotionnel prolongé), Guillaume Rouet (cheville), Sean Robinson (genou), Guillaume Ducat notamment.

Avec ces absences, la fatigue et une récupération courte (cinq jours) entre deux longs déplacements (Massy puis Oyonnax) nécessitant d'économiser certains joueurs, et la volonté affichée de concerner tout le groupe et d'intégrer des jeunes, les entraîneurs bayonnais ont procédé à pas moins de neuf changements dans leur XV de départ. Six espoirs sont alignés sur la feuille de match, dont les trois-quarts Alexandre Gouaux et Rémy Baget et le pilier Pello Ezpelleta qui n'ont encore jamais joué en Pro D2, ainsi que l'ouvreur Manuel Ordas appelé pour la première fois de la saison.

Oyonnax / Aviron Bayonnais, un match à vivre en intégralité, dès 20h15, sur France Bleu Pays Basque.

Le Classement

Le classement du Pro D2 avant la 4e journée - Radio France
Le classement du Pro D2 avant la 4e journée © Radio France - Thibault Vincent