Rugby

PRO D2 : Aurillac - USAP (52-14), Alain Hyardet "endosse et assume cette défaite"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon dimanche 26 avril 2015 à 3:52

La touche de l'USAP a été mise en échec total à Aurillac
La touche de l'USAP a été mise en échec total à Aurillac © Radio France - Cyrille Manière

Le directeur rugby a été le seul usapiste à s'exprimer après la déroute des Catalans à Aurillac. Il ne reste plus que deux matchs de phase régulière et l'USAP a rendu une copie indigne dans le Cantal qui pourrait lui coûter une demi-finale à domicile.

A ce moment là de la saison, forcément c'est grave ! Comment l'USAP a-t-elle pu perdre pied de la sorte ? Sa prestation insipide dans le Cantal soulève bien des interrogations.

L'USAP a quasiment tout raté à Jean-Alric. Ses deux entames de mi-temps ont été fatales : huit points puis dix points encaissés sur les cinq premières minutes de chaque mi-temps. Le pire secteur qui explique en grande partie la déroute reste la touche.

L'USAP a perdu dix de ses lancers, directement ou indirectement . Elle a, à peine, récupéré la moitié de ses ballons. Une touche à sept mètres de sa ligne est d'ailleurs le tournant du match (s'il faut en trouver un). En marquant l'essai après ce ballon facilement récupéré sur lancer catalan, Aurillac est passé de 14 à 7, à 21 à 7 en fin de première mi-temps. L'USAP ne s'en est jamais relevée.

Inexistante en défense, l'USAP a pris l'eau laissant les Cantaliens offrir un récital et un festival à leur public. Symbole de l'humiliation, cette course folle du talonneur qui a pris de vitesse tous les Catalans pour aller marquer un essai en coin.

Alain Hyardet après Aurillac - USAP

Dans les couloirs des vestiaires, la joie des Aurillacois relancés dans la course aux demi-finales contrastait forcément et fortement avec la détresse des Catalans qui ont compromis leur demi à domicile.

"Je suis touché par cette défaite, il y a une grande colère".Alain Hyardet

Après cette déroute, seul Alain Hyardet s'est exprimé devant la presse présente (France Bleu Roussillon et l'Indépendant) : "J'endosse et assume cette défaite ". Par volonté de protéger ses joueurs, le Directeur Rugby prend sur lui. Il cherche ses mots, il est sonné, KO... comme tous les Catalans.

ALain Hyardet : "j'endosse et j'assume la défaite à Aurillac"

La mêlée aurillacoise va récupérer un essai de pénalité sur cette action - Radio France
La mêlée aurillacoise va récupérer un essai de pénalité sur cette action © Radio France

"A  trois journés de la fin, c'est un sentiment d'humiliation, je me sens blessé, explique Alain Hyardet. On part d'Aurillac vraiment cabossés. La seule satisfaction, c'est la mêlée qui a tenu la route, mais on perd un nombre incalculable de ballons en touche. Je suis touché par cette défaite, je me sens responsable et il y a une grande colère ".

Au classement, l'USAP se fait rejoindre par Mont-de-Marsan (vainqueur à Montauban). La seule bonne nouvelle reste la défaite de Biarritz à Colomiers (42 à 33), les Basques sont à cinq points de l'USAP au classement. S'ils ne veulent pas compter sur les autres pour jouer leur demi-finale à domicile, les Catalans vont devoir gagner leurs deux derniers matchs (contre Allbi et à Agen).

Comment se rebeller et changer le cours des choses ? "Il n'y a que la colère qui peut nous permettre de rebondir ", concluait Alain Hyardet .