Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Rugby

Pro D2 : Bayonne bonifiée mais déçue après son revers à Mont-de-Marsan (17-13)

vendredi 15 mars 2019 à 2:24 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Le Stade Montois a battu Bayonne (17-13) en ouverture de la 14e journée de Pro D2 ce jeudi 14 mars. L'Aviron repart avec le bonus défensif et des regrets pour n'avoir pas su concrétiser sa domination sans partage en première période dans ce match de bon niveau.

Comme au match aller, Bayonnais et Montois se sont livrés un combat acharné
Comme au match aller, Bayonnais et Montois se sont livrés un combat acharné © Radio France - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Mont-de-Marsan

Passable, peu mieux faire... Difficile de s'enthousiasmer mais impossible de s'agacer après la prestation des Bayonnais à Mont-de-Marsan. Si l'Aviron s'est incliné (17-13) en ouverture de la 24e journée de Pro D2 ce jeudi 14 mars, si il peut nourrir des regrets aux vues de sa première mi-temps, le point pris dans les Landes reste positif.

Du mieux et des regrets

Les ciels et blancs eux-mêmes ne savent pas trop à quel saint se vouer, entre satisfaction du mieux dans le comportement, en conquête, et l'insatisfaction d'une stérilité offensive notamment nourrie par la maladresse (une trentaine de ballons perdus).

"On a des regrets, reconnait Vincent Etcheto. Après c'est vrai qu'on aurait pu ne pas ramener un point de bonus, ça aurait été dommage par rapport à l'ensemble du match", poursuit l'entraineur des lignes arrières.

L'inefficacité rédhibitoire

Les Bayonnais pourront regretter leur manque d'efficacité et de réalisme dans une première mi-temps dominée sans partage mais achevée avec un tout petit avantage (3-6). Pour le capitaine Antoine Battut "c'est très simple, si vous ne concrétisez pas sur vos temps forts... en première mi-temps on doit tourner à +14. Au moins."

Mais tout n'est pas à jeter, loin de là. Les Bayonnais ont montré un beau visage dans plusieurs secteurs, et notamment sur l'engagement et les phases de conquête, en grosse souffrance notamment lors du dernier match à Aurillac.

"On aurait signé pour le bonus"

"On était venus pour monter du caractère", confirme Bastien Fuster. "On a quand même bien réagi, collectivement je trouve que ça c'est bien passé." Et l'ailier d'avouer "ce matin (jeudi), on aurait signé pour prendre un point de bonus."

Finalement récompensé sur un contre en tout début de 2e mi-temps conclut par un essai de 60m de Tristan Tedder, l'Aviron s'est ensuite éteint face au réveil et à la solidarité du Stade Montois et ses propres carences.

"Trouver cet équilibre"

Fébriles en seconde période, petits bras par moment, les Bayonnais n'ont pas su trouver la faille dans la défense montoise. Sevrés de ballons dans le Cantal, mais efficaces, les attaquants bayonnais ont cette fois été abreuvés de munitions mais se sont montrés stériles. "Il faut trouver cet équilibre", reconnait Vincent Etcheto.

Primordial pour un Aviron Bayonnais qui vise une place dans les 4 premiers (synonymes de barrage à domicile voir de demi-finale directe pour les 2 premiers) mais va devoir s'imposer à l'extérieur sans commettre de faux pas à domicile, le tout avec un calendrier très compliqué.

"Il va falloir monter d'un cran"

Alors forcément, dans ce contexte, laisser des points précieux en route, laisse perplexe. "C'était un match qui était clairement à notre portée, concède Bastien Fuster. Il va falloir monter encore d'un cran si on veut devenir une grande équipe."

L'Aviron en prenant le point de bonus défensif, et malgré une deuxième défaite consécutive pour la première fois de la saison, s'assure une place sur le podium à l'issue de cette 24e journée.