Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Bayonne perd à Carcassonne (32-16), «notre avenir est en jeu»

vendredi 20 octobre 2017 à 22:06 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Les Carcassonnais derniers classement ont battu l'Aviron Bayonnais (32-16), premier maintenu (14e), dans un match de la peur qui portait bien son nom. Les Audois qui en voulaient plus se relancent quand Bayonne s'enfonce et pourrait se retrouver relégable si Narbonne gagne dimanche contre Perpignan

L'Aviron Bayonnais s'incliné lourdement à Carcassonne chez le dernier de Pro D2 (32-16)
L'Aviron Bayonnais s'incliné lourdement à Carcassonne chez le dernier de Pro D2 (32-16) © Radio France - Thibault Vincent

Carcassonne, France

Après une entame de match catastrophique, apathique, encore la tête dans les chaussettes, stigmates du derby perdu à Jean-Dauger contre Biarritz, l'Aviron Bayonnais emmené par la puissance de ses avants a su se ressaisir en première période pour virer en tête au retour aux vestiaires (10-13), malgré de grosses fautes de main.

Carcassonne en voulait plus

Et pourtant les ciel et blancs ont sombré. Incapables de se battre en équipe, comme un seul homme, toujours désastreux en défense, ils ont baissé les bras en seconde période débordés par l'envie ravageuse des Carcassonnais qui, aux abois, derniers avec 6 défaites consécutives, ont su trouver les ressources pour aller chercher la victoire et le bonus offensif.

Bayonne joue sa survie

L'heure est grave, et on se demande quels mots, quels ressorts pourront utiliser entraineurs et dirigeants de l'Aviron pour réactiver le feu éteint. «Le week-end prochain _(face à Angoulême) on joue la survie de ce club historique_», prévient l'entraîneur des avants Joël Rey qui avoue être démuni face à une situation inattendue

Pour se retrouver dans une situation comme cela avec le club que l'on a, c'est vraiment inimaginable ! Maintenant c'est des matchs de survie, et quand on lutte pour le maintien, il faut y aller avec un mental totalement différent. - Joël Rey

"La survie du club est en jeu", alerte Joël Rey, l'entraineur de l'Aviron Bayonnais battu à Carcassonne

Bayonne s'enfonce inexorablement. Et à entendre les coups de gueule des uns et des autres, le groupe visiblement ne vit pas si bien. L'ailier Bastien Fuster, formé au club, appelle à l'humilité et la prise de conscience : "Clairement ça va mal. Il faut arrêter de se mentir, on joue le maintien. Il faut arrêter de se prendre le chou pour rien, tout le monde s'énerve, parle à tout le monde, il faut que chacun fasse ce qu'il a à faire."

L'ailier bayonnais Bastien Fuster appelle ses coéquipiers à garder leur calme

Pour ne rien arranger l'Aviron boit le calice jusqu'à la lie et ramène encore des blessés : John Beattie, touché à un mollet, Martin Laveau s'est plaint aussi d'un mollet, Savenaca Rawaca s'est fait poser des points de suture sur la langue.

Biarritz gagne et s'installe dans le Top 6, Grenoble nouveau leader

Classement du Pro D2 avant le dernier match de la 9e journée - Radio France
Classement du Pro D2 avant le dernier match de la 9e journée © Radio France - Thibault Vincent