Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Bayonne n'envisage pas le coup d'arrêt face à Bourg-en-Bresse

jeudi 8 novembre 2018 à 20:28 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais reçoit Bourg-en-Bresse ce vendredi 9 novembre (20h) pour la 11e journée de Pro D2. Forts de deux succès consécutifs, dont une victoire probante à Montauban, les ciels et blancs doivent confirmer face à un promu mal classé (13e). Mais gare à la décompression et la désillusion.

Alignés avec succès face à Nevers, les arrières Julien Tisseron (à gauche), Arthur Duhau (balle en main) et Romain Barthélémy se retrouveront contre Bourg-en-Bresse
Alignés avec succès face à Nevers, les arrières Julien Tisseron (à gauche), Arthur Duhau (balle en main) et Romain Barthélémy se retrouveront contre Bourg-en-Bresse - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Bayonne reçoit Bourg-en-Bresse ce vendredi 9 novembre lors de la 11e journée de Pro D2. L'Aviron reste sur 2 victoires marquantes, à domicile face à Angoulême (60-9) et à Montauban dimanche dernier (14-25), et veut enfoncer le clou pour s'installer en haut de classement durablement.

"On veut marquer la Pro D2"

Face au promu, seulement 13e du classement et qui ne s'est encore jamais imposé à l'extérieur, l'Aviron doit confirmer ses progrès et marquer un peu plus les esprits. Mais gare à ne pas prendre ces Bressans à la légère. Les Bayonnais affirment en être conscients.

On s'est assez averti toute la semaine par rapport au jeu de Bourg-en-Bresse, à l'équipe que c'était. Ca va être une équipe accrocheuse, ils sont casse-pieds.

Pour Yannick Bru, le principal adversaire de l'Aviron c'est lui-même. Le manager basque est donc curieux de voir si ses hommes, qui se sont entraînés avec le sourire cette semaine, sauront digérer l'euphorie née des deux derniers matchs. L'ancien entraîneur de l'équipe de France semble conscient mais confiant : 

J'espère qu'il n'y aura pas de décompression. On est tellement avertis, on s'est tellement mobilisés à Montauban que décevoir notre public ce vendredi soir ce serait encore un coup d'arrêt que je n'envisage pas.

Les Compositions : 9 changements à Bayonne

Un bémol toutefois, ce ne sera pas, loin s'en faut, la même équipe qui sera alignée face à Bourg-en-Bresse. Cinq jours après ce déplacement dans le Tarn-et-Garonne, les entraîneurs de l'Aviron font tourner l'effectif et laissent plusieurs joueurs "expérimentés" au repos (Battut, Boutaty, Talebula sont hors groupe, Van Jaarsveld est sur le banc).

L'ouvreur Tristan Tedder, excellent lors de ses dernières sorties et en particulier à Montauban, est ménagé après avoir subi une légère commotion dimanche. C'est Romain Barthélémy, ancien ouvreur d'Albi, mais titularisé au centre depuis le début de la saison qui le supplée. 

La paire de centres Peyo Muscarditz - Yan Lestrade, titulaires chez les espoirs depuis plusieurs saison, est alignée pour la première fois ensemble chez les pros, aux côtés de l'ailier Arthur Duhau. Tous les 3, ainsi que le 2e ligne Guillaume Ducat, étaient titulaires lors de la demi-finale espoirs perdue en mai dernier face à Pau. 

A noter également, la première apparition sur le banc de Bandisa Ndlovu, le jeune pilier gauche prêté par les Sharks de Durban, et le retour de Sean Robinson après quasiment un an d'absence suite à une rupture des ligaments croisés.