Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Bayonne prend son pied face à Angoulême (60-9)

dimanche 28 octobre 2018 à 17:53 - Mis à jour le vendredi 26 octobre 2018 à 23:03 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais réalise le carton du week-end en disposant de Soyaux-Angoulême (60-9) ce dimanche 28 octobre en clôture de la 9e journée de Pro D2. Face à des Charentais vite réduits à 14, Bayonne a lâché les cheveux et réalisé sa meilleure prestation depuis la 1re journée.

A l'image des trois-quarts centre Romain Barthélémy et Metuisela Talebula (masqué), les Bayonnais ont fait vivre le ballon pour user Angoulême
A l'image des trois-quarts centre Romain Barthélémy et Metuisela Talebula (masqué), les Bayonnais ont fait vivre le ballon pour user Angoulême - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Il faut remonter très loin dans les annales de l'Aviron Bayonnais pour trouver trace d'un tel score en faveur des ciels et blanc plus habitués à être les victimes que les bourreaux. Face à Angoulême vite réduit à 14, Bayonne a notamment réalisé une deuxième mi-temps très aboutie pour enfiler les essais (8) comme des perles.

Héguy libère un Aviron en difficulté à 15 contre 13

Après 10 bonnes minutes, ponctuées d'un carton rouge pour un coup de poing du pilier droit Joël Sclavi (22e) sur son vis-à-vis Ugo Boniface, puis d'un essai de pénalité et un carton jaune (23e) pour un en-avant volontaire sur la ligne d'essai d'Angoulême, sanction contestée par le SAXV, Bayonne va se mettre paradoxalement à déjouer et subir en double supériorité (15 contre 13).

C'est finalement sur un ballon récupéré par Toma Taufa dans un ruck sur les 40m bayonnais, que le 3e ligne Baptiste Héguy libère les siens en applatissant dans l'en-but un contre parti des 22m de l'Aviron (37e). Un essai qui arrive à point nommé avant la mi-temps alors que Bayonne souffre.

Les avants marquent tous les essais

La deuxième mi-temps sera à sens unique. Un 3e essai inscrit rapidement après une multiplication de temps de jeu et une bonne conservation devant la ligne (Filimo Taofifenua, 48e), une touche efficace, 2 essais sur ballons portés (Maxime Delonca, 57e ; PJ Van Lill, 79e) et un autre sur une combinaison suivie d'un exploit personnel de Taofifenua (51e), une mêlée qui fait mieux que tenir la route et offre un essai sur une superbe 8-9-6 à 5m de la ligne (Héguy 75e) et une multiplication des passes après contacts qui amène notamment le 7e essais (Ayarza sur une passe de Talebula, 77e).

Pas de triomphalisme, trop d'imperfections

L'Aviron a le sourire, particulièrement les avants qui ont inscrit tous les essais. Mais les Bayonnais refusent de s'enflammer et n'oublient pas le négatif et notamment cette gestion des 10 minutes en double supériorité pendant lesquelles l'Aviron a encaissé 6 points.

Si l'Aviron a montré d'incontestables progrès dans de nombreux secteurs, reste à faire le plus dur, la seule donnée tangible dans ce championnat ultra-serré : faire preuve de constance en reproduisant les mêmes prestations à l'extérieur.