Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Rugby

Pro D2 : leader, Bayonne s'impose "dans la douleur" face à Vannes (16-14)

vendredi 30 novembre 2018 à 22:49 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron a souffert face à Vannes (16-14) lors de la 13e journée de Pro D2. Dans un match intense les Bayonnais encore trop imprécis et stériles se sont fait peur face à une très belle équipe bretonne. Les Basques peuvent se satisfaire d'une victoire importante qui les installe sur le podium.

L'Aviron Bayonnais de Peyo Muscarditz s'est imposé "dans la douleur" face à Vannes (16-14)
L'Aviron Bayonnais de Peyo Muscarditz s'est imposé "dans la douleur" face à Vannes (16-14) - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Bayonne est le nouveau leader provisoire de la Pro D2 - Nevers et Carcassonne qui s'affrontent dimanche peuvent passer devant - grâce à une victoire arraché lors de la 13e journée de Pro D2 face à Vannes (16-14) et la victoire surprise du voisin biarrot à Oyonnax (23-27).

Toujours invaincu à domicile, l'Aviron a pourtant souffert pour se défaire d'une équipe bretonne accrocheuse et solide qui a mérité son bonus défensif. C'est une victoire "dans la douleur, reconnait Peyo Muscarditz, on s'est fait un peu peur, on a commis quelques erreurs qui auraient pu nous coûter très cher." 

De la sérénité dans l'adversité

Les Bayonnais ont encore une fois commis trops d'erreurs dans leurs temps forts qui les ont empêcher de scorer malgré quelques belles combinaisons. "C'est notre principal axe de progression".

"Mais on a mis les ingrédients qui nous ont permis de remporter ce match, les mecs ont tout donner, on est lessivés", insiste le capitaine bayonnais satisfait notamment de la fin de match de son équipe qui, pourtant sous pression, "n'a pas douté. On a été sereins".

La marche de progression des bayonnais est encore importante, mais l'équipe grandit comme le prouvent ces toutes dernières minutes maîtrisées.