Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Bayonne tré-bûche à Aix-en-Provence (21-16) mais ne repart pas les mains vides

samedi 22 décembre 2018 à 0:53 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais s'est logiquement incliné ce vendredi 21 décembre à Aix-en-Provence (21-16) lors de la 16e journée de Pro D2. Les Provençaux avaient à coeur de s'offrir le leader pour Noël mais, avec la cible dans le dos, les Bayonnais n'ont pas fait de cadeau et repartent avec un bonus.

Provence Rugby a fait chuter le leader bayonnais lors de la 16e journée de Pro D2
Provence Rugby a fait chuter le leader bayonnais lors de la 16e journée de Pro D2 © Maxppp - Cyril Sollier / La Provence

Aix-en-Provence, France

C'était Noël avant l'heure ce vendredi 21 décembre lors de 16e journée de Pro D2, la dernière de l'année 2018, pour le public d'un stade Maurice-David plein (6.000 spectateurs). Provence Rugby leur a offert une victoire mérité face à l'Aviron Bayonnais (21-16), leader avant le début de la rencontre.

Déçus et satisfaits à la fois

Les ciels et blancs ont fait honneur à leur statut en tenant tête à une équipe locale qui a fourni une très belle prestation dans des conditions météos favorables. Résultat : un gros match avec beaucoup d'intensité et un très gros temps de jeu effectif. "Ce qui est important pour nous c'est que dans l'état d'esprit, dans l'engagement, on était présents."

"Bravo aux vainqueurs, c'est mérité", félicite Vincent Etcheto. L'entraineur des trois-quarts bayonnais résume bien le sentiment mitigé du groupe à l'issue de la rencontre : "On est déçu et à la fois satisfaits de faire les _22h de bus avec un petit cadeau de Noël"_.

"Moralement c'est important"

Conscients d'être tombés sur un sacré adversaire, plus puissant, mais aussi d'avoir commis quelques erreurs, notamment en conquête, dans le jeu au pied et sur des pertes de balles, qui ont coûté cher, les hommes de la Nive se satisfont de ce petit point ramené. "On fait pas le voyage à vide, moralement c'est important" acquiesce Vincent Etcheto.

Avec un bilan plus que positif de 10 victoires, 1 nul et 5 défaites (dont 2 bonifiées) et une place sur le podium (2e en attendant le résultat d'Oyonnax à Bourg-en-Bresse dimanche), les Bayonnais peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli. "On finit l'année avec un bloc assez positif" (14 points en 4 matchs), confirme Aretz Iguiniz qui disputait un 61e match d'affilée de l'Aviron.

"On va y réfléchir pendant les vacances"

Ils peuvent aussi garder dans un coin de la tête ce revers pour se remettre très vite au travail après les fêtes. "Ce qui est bien quand on finit avec une défaite, glisse malicieusement Aretz Iguiniz, c'est que cette victoire nous manque donc on va y réfléchir pendant les vacances pour se préparer à recevoir Montauban" (11 janvier). 

"On aura 3 réceptions sur les 4 premiers matchs, il faut que l'on reste dans les 2-3 premiers. Il faut que l'on soit ambitieux" confirme Vincent Etcheto.

Des bobos en cadeau

Côté infirmerie, l'Aviron revient de ce match intense avec quelques bobos - nez cassé pour Martin Bustos Moyano, petit commotion pour Romain Barthélémy qui avait bien récupéré à l'issue de la rencontre, oeil tuméfié pour Guillaume Ducat victime semble-t-il d'un doigt baladeur - mais sans trop de gravité. Les joueurs vont maintenant pouvoir profiter des 12 jours de vacances réglementaires.