Rugby

Pro D2 : le promu Soyaux-Angoulême jette un froid sur Aguiléra !

Par Thibault Vincent, France Bleu Paris Région, France Bleu La Rochelle et France Bleu Pays Basque vendredi 9 septembre 2016 à 22:07

Les joueurs du Biarritz Olympique et ceux de Soyaux-Angoulême en cercle, pour l'hommage rendu à Aguiléra à Jean-Louis Berho
Les joueurs du Biarritz Olympique et ceux de Soyaux-Angoulême en cercle, pour l'hommage rendu à Aguiléra à Jean-Louis Berho © Radio France - Thibault Vincent

Ils l'ont fait ! Les Charentais, promus qui vivaient comme un rêve leur venue à Biarritz, ont créé l'exploit en s'imposant (20-21) dans les dernières minutes, dans un contexte émotionnel chargé avec le vibrant hommage rendu par Aguiléra à son mythique et regretté speaker Jean-Louis Berho.

Après un vibrant hommage rendu par le Président Nicolas Brusque à Jean-Louis Berho, Voix omniprésente d'Aguiléra depuis plus de 32 ans qui s'est éteinte dimanche 4 septembre, et dont le micro est resté muet toute la rencontre, posé sur un coussin rouge en bord de terrain, les Biarrots la tête peut-être encore perturbée, suite à une minute d'applaudissements nourris, se sont fait cueillir d'entrée. Trop pressés, ils ont perdu un nombre incalculable de ballons et tendu le bâton pour se faire battre.

Menés de 3 points au retour aux vestiaires, les rouges et blancs sont revenus sur le pré avec d'autres intentions. Plus concentrés, ils ont enfin enchainé, joué en équipe et mis leur jeu en ordre pour inscrire 2 beaux essais. Et puis... patatra ! Se sont-ils vu trop beau ? Les Biarrots sont retombés inexplicablement dans leurs travers alors qu'ils menaient de 8 points (20-12). Maîtrise et discipline en berne, ils ont donné aux Charentais les munitions, que ces derniers, 100% dans les tirs de pénalité, n'ont pas hésité à utiliser à bon escient, pour créer le premier exploit de leur jeune histoire en Pro D2.

"Créer une surprise pareille c'est monstrueux"

Joueurs les bras aux ciels, certains affalés sur la pelouse, entraineurs et encadrement sautant dans tous les sens, se tombant dans les bras en tribune de presse, l'explosion de joie du SA XV était à la hauteur de l'exploit réalisé témoigne l'arrière et buteur sans faille Jean Ric, déjà auteur de la pénalité de la victoire la semaine passée face à Vannes :

C'est un sentiment extraordinaire. Créer une suprise pareille c'est monstrueux, y a pas de mots (...) c'est tout un collectif, un groupe de copain, c'est tout le SA XV qui gagne.

L'arrière et buteur du SA XV Charente, Jean Ric heureux et incrédule après la victoire à Biarritz

"Ils ont été fabuleux"

Larme à l'oeil et banane énorme au milieu du visage, le président de la section professionnelle, Didier Pitcho n'en revient toujours pas, après avoir payé sa montagne de bière il promet un arrêt surprise sur le chemin du retour pour célébrer l'exploit de ses joueurs :

Bien sûr j'ai pleuré, vous vous rendez compte ? Je suis un enfant du rugby, jouer à Aguiléra c'était déjà un rêve, mais alors d'y gagner... (rires), je vous dis pas, c'est plus qu'un rêve, c'est merveilleux (...) Il y a 4 ans on était à Nogent-le-Rotrou devant 200 spectateurs

Didier Pitcho, le président de la SASP Soyaux Angoulême XV, heureux comme un enfant de la victoire à Biarritz

Un sentiment de honte !

A Biarritz en revanche, c'était la soupe à la grimace... de longs silences, avant de grosses gueulantes dans les vestiaires. De la part des entraineurs. Mais aussi des joueurs entre eux. Et chez tous, un sentiment de honte que ne cache pas le capitaine Maxime Lucu :

Un peu honte de ne pas avoir fait le travail. A 20-12, on a le match qui est presque plié et on fait encore ces fautes d'indiscipline qui nous coûtent le match (...) On le perd tous seuls, on a pas le droit de lâcher des matchs vu la situation du club, on se doit de se battre jusqu'au bout (...) on s'est complétement mentis.

Le capitaine et demi-de-mêlée biarrot Maxime Lucu, sonné, a un sentiment de honte après la défaite à domicile contre le promu Soyaux-Angoulême

"Incompréhensible... On a pris une grosse claque"

Le spectre du début de saison cauchemardesque de la saison dernière (6 défaites en 6 matchs) ressurgis dans le vestiaire biarrot. Inquiétude, autant que colère rentrée, transpire du regard noir et marqué de l'entraineur en chef David Darricarrère qui, entre de longs silences, ne mâche pas ses mots :

Incompréhensible... difficile à accepter... On a fait des fautes individuelles incompréhensibles, impardonnables qui mettent toute l'équipe en danger (...) Je vais avoir une explication avec les joueurs (...) On a pris une grosse claque

L'entraineur en chef du BO David Darricarrère ne s'explique pas la défaite face au SA XV et les graves fautes individuelles de certains joueurs

Le BO va devoir maintenant aller chercher les points perdus en déplacement, et dès le prochain match... à Agen !

Fiche Technique

3e journée de Pro D2, vendredi 9 septembre 2016 (stade Aguiléra) : Biarritz - Soyaux-Angoulême 20-21 (mi-temps : 6-9 )

Arbitre : Mathieu Delpy / Nombre spectateurs : 5.678

Points : 2 essais Nabou (44), Vaka (50) ; 2 pénalités Fortassin (28, 34), 2 transformations Fortassin (44, 50) pour Biarritz / 7 pénalités J. Ric (1, 19, 48, 65, 70, 74), Duca (25) pour SA XV

Cartons : Synaeghel (54) pour le BO ; Halavatau (34) pour SA XV

Biarritz : 15. Hamdaoui - 14. Vaka (22. Kiernan 51), 13. Gimenez, 12. Dachary (21. Y. Le Bourhis 72), 11. Delai - 10. (o) Fortassin, 9. (m) M. Lucu (cap, 20. Loustaunau 58) - 8. Soqeta, 7. Manu, 6. Guiry (17. Cabarry 55-65, 19. Placines 70) - 5. Singer, 4. Nabou (18. Bastien 70) - 3. Assi (23. Giudicelli 66), 2. Levi (16. Roumieu 58), 1. Synaeghel (17. Cabarry 65).

SA XV : 15. J. Ric (21. Christophe 75) - 14. Bolakoro, 13. Riva, 12. Cariat, 11. Mau - 10. (o) Duca (22. Laforgue 53), 9. (m) Briscadieu (20. Ayestaran 53) - 8. Solofuti (cap, 23. Statsny 40-44), 7. A. Lescure (19. Sutiashvili 7-14, 53), 6. S. Laulhé - 5. Lebas, 4. A. Kruger (18. B. Gay 60) - 3. Halavatau (23. Statsny 53), 2. K. Le Guen (16. Mercanti 53), 1. Bouteman (17. Aho 53).

Résultats de la 3e journée de Pro D2

  • Oyonnax - Colomiers (jeudi) : 19 - 21
  • Biarritz - Soyaux Angoulême : 20 - 21
  • Carcassonne - Béziers : 17 - 9
  • Mont-de-Marsan - Bourgoin : 12 - 6
  • Narbonne - Albi : 28 - 34
  • Vannes - Agen : 19 - 19
  • Perpignan - Dax : 14 - 16
  • Aurillac - Montauban : 20 - 12

Classement après 3 journées de Pro D2

  1. Aurillac : 10 points (+36)
  2. Colomiers : 9 points (+22)
  3. Béziers : 9 points (+21)
  4. Mont-de-Marsan : 9 points (+7)
  5. Dax : 9 points (-1)
  6. Soyaux Angoulême : 8 points (-24)
  7. Vannes : 7 points (+2)
  8. Oyonnax : 6 points (+18)
  9. Agen : 6 points (-7)
  10. Albi : 6 points (-10)
  11. Carcassonne : 6 points (-13)
  12. Biarritz : 5 points (+7)
  13. Montauban : 5 points (0)
  14. Bourgoin : 5 points (-7)
  15. Perpignan : 5 points (-28)
  16. Narbonne : 4 points (-23)