Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

[VIDÉOS] Pro D2 : Biarritz "prend une claque" à Carcassonne (32-16)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque

Biarritz s'incline lourdement à Carcassonne pour le compte de la 9e journée de Pro D2 (32-16). Pour la première fois de la saison, la formation biarrote est restée inoffensive, bien muselée par les joueurs audois.

Malgré l'envie, les Biarrots ont concédé beaucoup trop de fautes pour espérer autre chose
Malgré l'envie, les Biarrots ont concédé beaucoup trop de fautes pour espérer autre chose © Radio France - Stéphane Garcia

Carcassonne, France

Cette fois, il n'y aura pas eu de miracle en seconde mi-temps. Jamais dans ce match, le Biarritz Olympique n'aura été en mesure d'inquiéter Carcassonne, qui après deux revers à l'extérieur remporte ce test dans son antre.

Trop de fautes

Sur la pelouse d'Albert Domec, comme sur sept des autres huit matches qui ont rythmé ce début de saison, Biarritz commence mal. Même si les Rouge et blanc dégainent les premiers avec une pénalité de Willie Du Plessis (0-3, 7e) les Audois finissent par réagir. Ils vont prendre les devants au score (essai de Thomas Sauveterre) face à des Biarrots qui vont avoir plusieurs occasions d'essais, mais des fautes ou des en-avants vont à chaque fois annihiler leurs offensives. 13-9 à la mi-temps.

Le deuxième acte ne sera que la continuité de la première, sinon pire. En détresse dans la conquête, les Biarrots se font humilier par les Audois, qui vont sanctionner la moindre faute commises. Cela se transforme en cauchemar après la 54e minute et le carton jaune infligé à Asier Usarraga, pour avoir écroulé un groupé pénétrant. Peu après l'heure de jeu, le BO se retrouve largement distancé 32-9 (64e). Le buteur de l'USC, Gilles Bosch, à 100% ne pardonne rien (8/8 au pied, 22 points inscrits). Malgré l'essai de Leone Ravuetaki, en force. Le centre permet à Biarritz d'avoir un sursaut d'orgueil avant les dernières minutes. Qui ne donneront rien, sous une pluie battante. Score final : 32 - 16. 

"On s'est vu trop beau"

Shaun Sowerby : "Sur la première mi-temps, on a quatre occasions de marquer. On fait des erreurs qui nous empêchent de scorer. On paie cash le manque de discipline, cela offre des pénalités gratuites à Carcassonne. On n'a pas pu maintenir la pression sur l'adversaire lorsqu'ils étaient dans leur camp."

Quant au deuxième acte ? "On fait beaucoup, beaucoup trop de faute aussi, répond le talonneur biarrot Romain Ruffenach. Mais il faut commencer à jouer les matches dès la première minute, appuyer là où ça fait mal, ne pas attendre de se faire taper sur les doigts dans les vestiaires pour réagir."

Romain Ruffenach : "Dans les vestiaires on s'est dit qu'il ne fallait pas se voir trop beau. La discipline nous a fait très mal et on doit bosser là-dessus. C'est une claque qu'on prend, mais peut-être qu'elle est nécessaire pour pouvoir rebondir, se remettre à bien travailler.Voir le prochain match, voir plus loin et ne pas s'arrêter à cette défaite, qui est certes très frustrante."

Jeudi prochain, le 7 novembre, le BO se déplacera, une nouvelle fois, sur la pelouse de Montauban (20h45). Avant deux réception, de Rouen et Provence Rugby, à Aguiléra pour conclure ce nouveau bloc.

Choix de la station

France Bleu