Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

RÉACTION - Pro D2 : "Une énorme performance" pour Biarritz vainqueur à Vannes (24-27)

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le Biarritz Olympique est allé arracher une victoire de caractère à Vannes, la deuxième à l'extérieur cette saison, pour le compte de la 20e journée de Pro D2 qui permet de remonter à la 5e place.

Le BO menait 18-5 au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps (Bernard a inscrit 17 des points biarrots)
Le BO menait 18-5 au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps (Bernard a inscrit 17 des points biarrots) © Maxppp - Maxppp

Une victoire pleine de maîtrise. Biarritz s'impose aux forceps à Vannes et fait tomber le club breton pour la première fois de la saison à domicile (24-27) devant 8.641 spectateurs. Surtout, le BO éloigne un concurrent direct dans la course aux six premières places, synonymes de phases finales.

Jusqu'ici, le RCV ne s'était jamais incliné à la Rabine. Mais dès le début de la rencontre, les Biarrots se montrent plus incisifs. Willie du Plessis, dès la 4e minute, vient mourir à 2 mètres de l'en-but breton. Sur l'action, il se blesse et sort sur commotion, évacué sur civière (il passera la soirée à l'hôpital). Malgré cela, les Biarrots vont bien gérer ce premier coup-bas. 

Des Biarrots pragmatiques

Les Rouge et blanc vont alors bien gérer les temps faibles, sans s'exposer, en soignant les sorties de camp. Et une fois dans la moitié de terrain vannetaise, ils parviennent à multiplier les séquences, avec de nombreux offloads, pour s'installer chez les visiteurs. Pierre Bernard va inscrire les premiers points (0-3, 16e minute). Dans la foulée, les Bretons réagissent et sont les premiers en terre promise par l'intermédiaire de Kité (5-3, 22e).

Mais à l'image de ce match, façon ping-pong, les joueurs du duo Nadau-Sowerby vont immédiatement réagir. Par trois fois, Steffon Armitage se montre décisif et gratte des ballons après placages et permet au BO de relâcher la pression. Faire le dos rond, pour ensuite enfoncer le clou. Guy Millar après un travail collectif (25e) puis Armitage, capitaine du soir exemplaire, à la conclusion d'une action initiée notamment par le double mètre d'un hyperactif Dave O'Callaghan, permettent à Biarritz de regagner les vestiaires avec une confortable avance (5-18).

L'entame de la deuxième période est dans la lignée. Les Bretons sont toujours aussi indisciplinés. Les Biarrots en profitent grâce à une nouvelle pénalité de Pierre Bernard (5-21, 45e). Mais les Vannetais réagissent, ils procèdent à cinq changements et dans l'action qui suit, profitent d'un travail énorme réalisé par le pack, sur chaque maul. Kité inscrit un doublé (12-21, 50e).

Le réveil breton

Biarritz menait de 15 points à l'heure de jeu (12-27), après deux nouvelles pénalités de Bernard (17 points au total). Le moment pour le RC Vannes, de vraiment réagir avec deux nouveaux essais de Tafili (63e, le troisième sur maul pour les locaux) et Duplenne (72e). Une remontada de 12 points qui laissait craindre une fin de match complètement folle. Mais ce groupe biarrot, pétri de talent, a su bien gérer, conserver le ballon lors des cinq dernières minutes pour éteindre les bretons lors du money-time mais ce sont finalement les joueurs basques qui ont régné sur le money time.

Deuxième victoire de la saison à l’extérieur pour les Biarrots qui remontent à la cinquième place de Pro D2. Le BO débute idéalement ce sixième bloc de la saison, difficile bloc de quatre matches face à des équipes luttant elles aussi pour les phases finales, avec les réceptions de Perpignan et Nevers à Aguiléra, et un déplacement à venir à Grenoble.

La gestion de la fin du match, Pierre Bernard :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu