Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pro D2 - Biarritz : Nevers à Aguiléra pour bien finir ce sixième bloc

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le Biarritz Olympique (5e) accueille Nevers (6e) ce vendredi soir à domicile pour le compte de la 23e journée de Pro D2. Un match entre concurrents directs séparés par deux points seulement.

Lors du match aller, le 5 septembre 2019, le BO s'était incliné 33-26 à Nevers
Lors du match aller, le 5 septembre 2019, le BO s'était incliné 33-26 à Nevers © Maxppp - Fabien Belloli / Maxppp

Sept points. C'est le bilan du Biarritz Olympique sur ce sixième bloc de la saison, à l'heure d'accueillir Nevers ce vendredi à Aguiléra (20h45). Un duel entre deux formations qui se chassent et se croisent depuis plusieurs semaines. Et pour cause, deux points séparent les Rouge et blanc (5es, 58 points) aux Nivernais (6es, 56 pts). 

Pour Biarritz l'objectif est donc double : éloigner un concurrent direct, une nouvelle fois après Vannes, et confirmer cette nouvelle série de rencontres, avant d'attaquer le dernier tour de piste. Il reste huit rencontres avant la fin de la phase régulière du championnat. Autant de déplacements (à Béziers, Mont-de-Marsan, Aix-en-Provence et Rouen) que de réceptions (Nevers, Valence-Romans, Aurillac et Colomiers). Et un simple coup d’œil au calendrier permet d'affirmer que les Biarrots ne sont pas encore à l'abri dans la course aux phases finales. Sous la menace de Vannes, situé à quatre points (54), et de Soyaux-Angoulême (51) avec un match en moins.

Possible match fermé

Pour cause : la rencontre qui devait opposer les Charentais à Nevers dimanche 1er mars a été reportée, à cause des rafales de vents qui ont balayé le département. "Ça tombe sur nous à cause d'un mauvais entretien du stade, et du manque de réactivité du club angoumoisin, peste Xavier Péméja, le manager nivernais. On aurait pu jouer le match avec un peu de décalage." L'USON a néanmoins eu plus de temps pour préparer le déplacement à Biarritz. "C'était déjà inadmissible d'avoir ces deux déplacements avec aussi peu de temps entre les deux matches. Alors que les Biarrots eux avaient joué jeudi dernier à Grenoble. Ça remet les deux équipes à égalité."

Des Neversois, qui se sont déjà imposés à quatre reprises à l'extérieur cette saison, mais qui ont eu plus de difficultés face à des rivaux. Le dernier match à Colomiers en est le parfait exemple (défaite 39-24). "Notre prestation était catastrophique en Haute-Garonne, mais plus globalement, on souffle le chaud et le froid à l'extérieur. On est donc un peu dans l'incertitude, avec des points d'interrogations, analyse Xavier Péméja. Avant de prévenir : "Si on n'est pas à 100% dans l'engagement, on peut prendre 40 points contre Biarritz, intraitable à domicile." D'autant plus dans un match, où les conditions météo, la pluie et le vent, vont sans doute avoir un rôle à jouer.

17 Jiff alignés

Le BO qui, après avoir fait tourner la semaine dernière à Grenoble, revient à une équipe un peu plus classique (voir plus bas). Neuf changements dans le quinze de départ des Rouge et blanc. Steffon Armitage retrouve notamment son numéro 8 et le brassard de capitaine. Mais dans certains cas le déplacement en Isère à donner satisfactions au duo d’entraîneur Nadau/Sowerby. Ainsi, Ximun Lucu est à nouveau aligné à l'arrière. Asier Usarraga rempile, même s'il est positionné en 2e ligne. Tout comme Steven David, François Vergnaud. Et sur le banc des remplaçants, Léo Bastien et Sven Bernat Girlando. Un nombre qui permet aussi à Biarritz de coucher 17 Jiff sur la feuille de match, les joueurs issus des filières de formation. Le club biarrot a encore un retard de six joueurs à rattraper.

Le Biarritz Olympique a refusé de répondre à nos questions avant ce match.

BO / USON, 23e journée de Pro D2, vendredi 6 mars à 20h45

Les compos

Côté Nivernais, le staff a décidé de reconduire le XV de départ qui aurait dû jouer à Angoulême dimanche 1er mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu