Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 - Dénouement : guide des scénarios possibles pour Bayonne et Biarritz

-
Par , France Bleu Pays Basque

Qui disputera les barrages ? Qui se qualifiera directement pour les demie-finales ? La saison régulière de Pro D2 rend son verdict ce dimanche 5 mais, à l'issue de la 30e et dernière journée, avec du suspens à tous les étages. On aborde tous les scénarios possibles pour Bayonne et Biarritz.

Le classement des 8 premiers de Pro D2 avant la dernière journée
Le classement des 8 premiers de Pro D2 avant la dernière journée © Radio France

Bayonne, France

La 30e et dernière journée de Pro D2 s'annonce palpitante ce dimanche 5 mai. Il y aura de l'enjeu sur la quasi totalité des terrains. Que ce soit pour le maintien qui se jouera à distance entre Bourg-en-Bresse et Aurillac, pour la qualification pour les phases finales avec 5 candidats pour 3 places restantes, dont le Biarritz Olympique, ou encore pour les 2 accessits directs en demi-finale entre Brive, Oyonnax et Bayonne.

Les deux premiers en demie, les quatre suivants en barrage

La formule du championnat de Pro D2 est calquée, comme la saison dernière, sur celle du Top 14. Le champion n'est plus le premier du classement à l'issue de la saison, mais le vainqueur de la finale, dont le perdant jouera en suivant un match de barrage contre le 13e du Top 14. Les 6 premiers de la saison régulière vont donc s'affronter lors de phases finales.

Les 2 premiers se voient offrir un billet direct pour les demies-finales qu'ils disputeront à domicile (les 18 et 19 mai). Les 4 suivants passeront par des barrages qui se joueront chez le 3e (contre le 6e) et le 4e (contre le 5e) samedi 11 et dimanche 12 mai. Pour l'instant, seuls Brive, Oyonnax et Bayonne sont qualifiées et assurées de jouer un barrage à domicile.

L'Aviron Bayonnais en demie si

Ces trois équipes vont se disputer les deux premières places. Bayonne sera assurée de disputer la demie-finale directement si :

L'Aviron gagne à Brive avec le bonus offensif 

et que les Corréziens ne marquent aucun point terrain. Dans ce cas, les 2 équipes se retrouveraient à égalité au classement avec 87 points. Pour les départager, on regarde lequel a marqué le plus de points terrains dans leurs 2 confrontations. L'Aviron déjà vainqueur à l'aller (30-17) finirait 2e - si Oyonnax gagne avec le bonus offensif à Angoulême - ou même 1er. A noter que si Oyonnax gagne en Charente sans bonus et que les 3e équipes sont à égalité de points au classement, l'Aviron terminerait 1er et Brive 2e grâce aux points terrains dans cette triangulaire.

Bayonne termine devant Oyonnax

Les Bayonnais sont 2e si :

  1. Ils s'imposent à Brive sans bonus et Oyonnax ne fait pas mieux qu'un match nul à Angoulême
  2. Ils font match nul à Brive et Oyonnax perd à Angoulême. Si les joueurs de l'Ain prennent un bonus défensif, ils seraient alors à égalité avec l'Aviron au classement ; les 2 équipes ayant marqué le même nombre de points terrains (5), on se réfère alors au goal average sur l'ensemble de la saison qui est favorable aux Bayonnais.
  3. Ils prennent un bonus défensif en Corrèze et les Oyonnaxiens perdent sans bonus en Charente. Là encore les deux équipes sont à égalité et l'application de la règle pour les départager (voir ci-dessus) est favorable aux ciels et blanc. A noter que si Mont-de-Marsan s'impose avec le bonus à Vannes, le scénario change totalement (voir ci-dessous)

Les Bayonnais sont 4e si

  1. Ils ne marquent aucun point à Brive et que le Stade Montois, qui a marqué plus de points terrains dans ses confrontations directes avec l'Aviron, s'impose à Vannes
  2. Ils prennent le bonus défensif à Brive, Mont-de-Marsan s'impose avec le bonus en Bretagne et Oyonnax prend au moins un point à Angoulême. Dans ce cas l'Aviron et les Landais sont 3e ex-aequo et on revient au scénario exposé ci-dessus.
  3. Ils prennent le bonus défensif à Brive, les Montois prennent 5 points dans le Morbihan et Oyonnax ne marque aucun point. On se retrouve dans un cas d'égalité à 3. Mais il est cette fois défavorable aux Basques. C'est Oyonnax qui devrait alors prendre la 2e place grâce au goal average sur l'ensemble de la saison.

Dans tous les autres cas de figures, l'Aviron terminerait donc seul 3e et recevrait le 6e en barrage.

Le Biarritz Olympique en barrage si

Le scénario parait totalement improbable, au point d'être souvent occulté, pourtant la (les ?) chances existe bel et bien. Pour ce faire, il faut impérativement que le BO batte Montauban avec le bonus offensif et que Béziers (à Bourg-en-Bresse) et Nevers (face à Aurillac) perdent sans prendre de bonus. On se retrouverait alors dans un cas d'égalité à 3 à la 6e place. 

Au jeu des confrontations directes, les rouge et blancs et Béziers terminent devant Nevers (8e). Pour départager Biterrois et Biarrots on fait appel au goal average général qui est largement favorable à ces derniers (+97 contre -18).

Quelles oppositions en barrages ?

C'est évidemment impossible à déterminer pour le moment, le suspens restant entier que ce soit pour les 3 dernières places qualificatives entre le Stade Montois, Vannes, Nevers, Béziers - qui se tiennent en 4 points - et à un degré moindre Biarritz, comme pour le classement des 4 premiers entre Brive, Oyonnax et Bayonne pour les 2 premières places, et les mêmes avec le Stade Montois en plus pour les barrages à domicile (3e et 4e place). A noter que Vannes peut également décrocher la 4e place à la seule condition de battre Mont-de-Marsan.

Choix de la station

France Bleu