Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : face à Massy, Bayonne se fait peur mais remporte un match crucial (44-36)

vendredi 10 novembre 2017 à 23:36 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais, qui était aux portes de la zone de relégation, se donne un peu d'air en battant Massy (44-36), un adversaire direct pour le maintien. Mais les Basques qui maîtrisaient la rencontre en début de seconde période auraient pu la perdre à la fin en se mettant le feu bêtement.

Malgré la charge autoritaire du pilier droit Toma Taufa, l'Aviron Bayonnais a tremblé face à Massy
Malgré la charge autoritaire du pilier droit Toma Taufa, l'Aviron Bayonnais a tremblé face à Massy © Radio France - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Face à un promu, concurrent pour le maintien, l'Aviron aux portes de la relégation avant la rencontre - 14e à égalité de points avec le premier relégable - se devait de gagner à domicile lors de cette 12e journée de Pro D2 et de marquer le maximum de points pour valider au classement son regain de forme et d'investissement sur le terrain. Si la victoire est au rendez-vous en revanche les Bayonnais, de façon incompréhensible, se remettent le doute.

Ils semblaient pourtant maîtriser ce match, après avoir inscrit 4 beaux essais de trois-quarts, menant 34-10 en début de seconde période, bonus offensif en poche (44e). Mais les ciels et blancs sont tombés dans le piège de Massicois qui, sans être spectaculaires, se sont montrés plus combatifs, plus intelligents, sachant utiliser l'arbitrage, et appuyant sur les groupés pénétrants (3 essais direct et un induit sur cette phase de jeu).

"Ce n'est pas admissible"

Fébriles, incapables de s'adapter, pas assez présents au goût de l'entraineur adjoint Vincent Etcheto mécontent du contenu, et beaucoup trop indisciplinés - une quinzaine de fautes, 3 cartons jaunes et près de 10 minutes à 13 contre 15 - les Bayonnais ont failli perdre ce match et s'en sortent bien avec une ultime pénalité passant de justesse au-dessus de la barre transversale.

Je suis énervé parce que sur le bord (du terrain, ndlr) tu te dis que tu vas passer une bonne soirée, qu'on va surfer sur une dynamique plutôt positive depuis 3 semaines et en vingt minutes tu te refous tous les doutes sur des erreurs, un manque de combativité, d'agressivité (...) Ils nous ont pris dans le combat et ça c'est pas admissible. ▬ Vincent Etcheto, entraineur de l'Aviron

L'Aviron gagne mais retrouve ses doutes. Le groupe va devoir cravacher pendant la mini-trêve si il ne veut pas très vite reglisser en fond de classement. Bayonne a en effet deux déplacements compliqués à venir, à Mont-de-Marsan (13e journée, dimanche 26 novembre) puis Nevers (14e journée, dimanche 3 décembre).

Quant au public, de moins en moins nombreux à Jean-Dauger (7.000 spectateurs en comptant les abonnés pas forcément tous présents), il se met au diapason de son équipe en tombant dans la facilité des sifflets, contre les arbitres notamment, plutôt que des encouragements. Symbole : alors que le stade du rond-point Saint-Léon était l'un des rares où les buteurs adverses étaient encore respectés, ceux-ci sont désormais copieusement hués... Tout se perd à Bayonne.

Les résultats de la 12e journée de Pro D2

Le classement de Pro D2

Classement du Pro D2 avant le dernier match de la 12e journée - Radio France
Classement du Pro D2 avant le dernier match de la 12e journée © Radio France - Thibault Vincent