Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : l'Aviron Bayonnais avec 9 espoirs à Narbonne

jeudi 12 avril 2018 à 17:14 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Pour le dernier match de sa saison de Pro D2, Bayonne se rend à Narbonne ce dimanche avec une équipe mixte. Les habituels cadres de l'équipe seront en effet épaulés par de nombreux espoirs, dont 3 connaîtront leur première feuile de match. Une promotion autant qu'une obligation pour l'Aviron.

Le demi-de-mêlée espoir Enzo Hardy en conférence de presse avant sa première titularisation en Pro D2 à Narbonne
Le demi-de-mêlée espoir Enzo Hardy en conférence de presse avant sa première titularisation en Pro D2 à Narbonne © Radio France - Thibault Vincent

Bayonne, France

Neuf joueurs espoirs sur une feuille de match. C'est un record cette saison pour l'Aviron Bayonnais. Mais n'y voyez pas une intention de "lâcher" la dernière rencontre de la saison. Les Bayonnais veulent au contraire terminer une saison manquée en beauté. Secoués par les tempêtes successives en coulisses, impuissants, ils veulent afficher leurs valeurs sur le terrain, en remportant leur 3e rencontre consécutive et en terminant 7e au classement final. Un défi abordable à Narbonne, dernier déjà relégué, également confronté à d'importants soucis.

Première à la maison pour Hardy

Pour Bayonne ce dernier match sera donc l'occasion de donner leur chance à de nombreux jeunes. Une promotion pour ces espoirs qui brillent dans leur championnat (2e de la poule élite). Mais surtout une obligation pour un Aviron décimé par les blessures. Rouet, Lagarde, Lacroix et Huete se sont ajoutés cette semaine à la l'interminable liste des indisponibles quand seuls John Beattie, et les espoirs Muscarditz et Zabala, font leur retour dans le groupe.

Si Peyo Muscarditz mais aussi Julien Tisseron sont désormais des habitués de l'équipe professionnelle, d'autres se voient offrir une nouvelle chance de montrer de quoi ils sont capables. C'est le cas des piliers Ugo Boniface (international U20) et Jon Zabala (international espagnol), du 3e ligne Arnaud Aletti, du demi-de-mêlée Enzo Hardy (international U20) qui fêtera sa première titularisation face à son club formateur et aura l'occasion de se montrer dans la perspective d'une sélection pour la Coupe du Monde des moins de 20 ans en juin. 

Les baptêmes d'Héguy, Tarozzi et Lestrade

Par ailleurs, 3 joueurs apparaîtront pour la première fois sur une feuille de match de Pro D2 : Baptiste Héguy (international U20), Luigi Tarozzi et Yan Lestrade. Guillaume Martocq (France 7 Développement) pourrait s'ajouter à eux, si il revient à temps de sélection et si Martin Bustos Moyano, dont l'épouse a accouché cette semaine, venait à renoncer au déplacement audois. Ce sont ainsi 16 ou 17 espoirs de l'Aviron qui seront apparus cette saison sur au moins une feuille de match en Pro D2.

L'équipe bayonnaise à Narbonne (match à 14h30)

Bustos Moyano (ou Tisseron) - Poki, Fuster, Muscarditz, Tisseron (ou Martocq) - (o) Saubusse, (m) Hardy - Beattie, Van Lill, Marmouyet - Jaulhac, Battut - Zabala, Labouyrie, Iguiniz.

Remplaçants : Schuster, Boniface, Oulai, Héguy, Aletti, Tarozzi, Lestrade, Orlandi