Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : l'Aviron Bayonnais ne s'affole pas avant la réception de Massy

jeudi 9 novembre 2017 à 19:00 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

A égalité de points avec le premier relégable, les Bayonnais refusent de paniquer. Leurs derniers résultats, victoire bonifiée contre Soyaux-Angoulême et bonus défensif à Montauban, les encouragent dans cette voie. Mais la victoire pour la venue de Massy lors de la 12e journée est impérative !

Les Bayonnais Tanerau Latimer (premier plan), Toma Taufan Pablo Huete (masqué) et John Beattie lors de la victoire bonifiée contre Soyaux-Angoulême le 27 octobre
Les Bayonnais Tanerau Latimer (premier plan), Toma Taufan Pablo Huete (masqué) et John Beattie lors de la victoire bonifiée contre Soyaux-Angoulême le 27 octobre © Maxppp - Emilie Drouinaud / Sud Ouest

Bayonne, France

Si en ce début d'automne les bords de Nive sont mouvementés, à quelques pas de là, le calme reste de mise sur le terrain d'entraînement du stade Jean-Dauger. L'Aviron reste pourtant très loin de ses standards et du sentier tracé pour lui par ses dirigeants en début de saison. Pire, les Bayonnais, à égalité de points (20) avec le premier relégué virtuel, Soyaux-Angoulême, qu'ils précédent grâce à leur victoire bonifiée contre cet adversaire il y a 2 semaines, n'ont jamais été aussi proches de la zone de relégation.

Pas d'inquiétude malgré le manque de constance

Mais le groupe ciel et blanc, rassuré par les progrès entrevus face aux Charentais, et sans doute plus encore à Montauban, équipe de haut de tableau, d'où il a ramené un bonus défensif peu cher payé (25-20), laisse les inquiétudes aux dirigeants, partenaires et supporters et continue de "travailler avec le sourire" assure Vincent Etcheto. L'entraineur des lignes arrières affirme ne pas avoir "d'inquiétudes sur notre capacité à jouer, à marquer des essais", mais reconnait aussi que l'Aviron "en prend trop facilement (des essais) _et on n'est pas constant sur notre conquêt**_e** (...) ce qui me fait dire qu'on est pas au maximum de notre potentiel".

Mais face à Massy, promu qui surprend, et a déjà réussi à remporter une victoire à l''extérieur (Carcassonne) et est passé tout près à Biarritz (36-30), après avoir pris le bonus défensif chez le leader Grenoble (26-22), l'Aviron devra être proche de son meilleur niveau. Car les Bayonnais, si ils ne s'affolent pas (encore), pourraient très vite se mettre le feu et perdre leur calme en cas de nouvelle défaite à domicile, après les revers contre Grenoble et Biarritz.

Aviron Bayonnais / Rugby Club Massy Essonne 91 (coup d'envoi 20h), et Aurillac / Biarritz Olympique (20h30) sont à vivre vendredi 10 novembre dès 19h30 sur France Bleu Pays Basque

Compositions des équipes

Programme de la 12e journée

Classement du Pro D2

Classement du Pro D2 à l'issue de la 11e journée - Radio France
Classement du Pro D2 à l'issue de la 11e journée © Radio France - Maxime Tetaud