Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

VIDEOS - Pro D2 : le Biarritz Olympique se sent libéré avant le derby

-
Par , France Bleu Pays Basque

C'est le 111e derby basque, Bayonne - Biarritz, qui ouvre la 27e journée de Pro D2 ce jeudi 4 avril (20h45). Un match à part, dans une ambiance particulièrement tendue cette année, t deux équipes qui doivent s'imposer pour nourrir leurs ambitions au classement. Pourtant le BO apparaît détendu.

A l"image du 3e ligne Filipe Manu, les Biarrots sont apparus détendus à deux jours du derby à Bayonne
A l"image du 3e ligne Filipe Manu, les Biarrots sont apparus détendus à deux jours du derby à Bayonne © Radio France - Thibault Vincent

Bayonne, France

Ceux qui ne les connaissent pas encore ont hâte de découvrir l'ambiance, les autres sont tout aussi impatients de la retrouver. Tous, joueurs bayonnais comme biarrots, reconnaissent que les derbys basques sont des matchs à part, de ceux que vous voulez absolument jouer. Le 111e du nom, en terre bayonnaise, ouvre la 27e journée de Pro D2 ce jeudi 2 avril.

La victoire impérative

Au-delà de l'ambiance, dans un stade Jean-Dauger quasiment plein - il restait moins de 2.000 pesages (debout) en vente mardi soir - des festivités et de l'amusante créativité des clubs de supporters pour chambrer l'adversaire, et de la rivalité ancestrale pour le titre suprême de champion du BAB.... ce Bayonne - Biarritz revêt cette fois une importance capitale pour les deux formations.

A 4 journées de la fin de la phase régulière, Bayonne (3e) veut absolument terminer dans les 4 premiers du classement pour décrocher au minimum le droit de jouer un barrage à domicile (les 2 premiers sont directement qualifiés pour les demi-finales, le 2 suivants reçoivent le 5e et le 6e en barrage). Pour cela l'Aviron, invaincu chez lui cette saison, doit absolument s'imposer devant son public.

Biarrots détendus 

En face, le Biarritz Olympique, totalement relancé par ses victoires à Béziers et face à Oyonnax, est encore en course pour les qualifications. Mais avec 5 points de retard, le BO est "condamné" à un quasi sans faute et donc à une nouvelle victoire en terre bleu, comme la saison passée. 

Pourtant les Biarrots sont apparus détendus en ce début de semaine à l'entraînement et en conférence de presse. "Honnêtement, cette semaine, elle a été comme les deux précédentes (...) pas plus de pression, juste plus d'engouement autour du stade", assure le centre Charles Gimenez. Une sérénité, et des sourires décontractés, dont l'explication est à trouver dans les derniers matchs de Biarritz.

En s'imposant à Béziers (12-23), une semaine après avoir chuté chez eux contre Vannes (31-32), puis en humiliant Oyonnax, le leader, vendredi 29 mars (51-14), les rouge et blanc ont non seulement évité la crise qui s'annonçait, assurant leur maintien, mais se sont en plus relancés. Du coup, le derby ne pouvait pas mieux tomber.

C'est le bon moment pour nous, on a relâché la pression, ça nous a aidé pour bien se préparer pour ce match - Jacques Cronje, entraineur des avants

Même le climat particulièrement tendu autour de ce match, alimenté par quelques énergumènes sur fond de chants à caractère homophobes et des réponses guère pus intelligentes, et par les dirigeants des deux clubs dont les relations sont glaciales, ne troublent pas le calme des joueurs biarrots. "C'est pour les autres, confirme le 3e ligne Filipe Manu, nous on est concentrés sur notre match." Ce que confirme Charles Gimenez : "On passe totalement à travers, même quand c'est nourri par nos dirigeants, ce n'est pas notre problème."

Des dirigeants qui, bonne nouvelle, semblent revenus à de meilleurs intentions. Les derniers échanges, à bonne distance tout de même, sur les réseaux sociaux ont montré un signe d'apaisement sur fond d'humour "derbystique". De bonne augure ?

Aviron Bayonnais - Biarritz Olympique, journée spéciale sur France Bleu Pays Basque jeudi dès 7h30 et jusqu'à 23h30 et le match en intégralité. Coup d'envoi 20h45.