Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pro D2 : un match décisif et une équipe largement remaniée pour le BO à Carcassonne

-
Par , France Bleu Pays Basque

Biarritz se déplace à Carcassonne pour le compte de la 23e journée de Pro D2 dans un match qui aura des allures de finale dans la course au Top 6 (coup d'envoi 20 heures).

A l'aller, Biarritz s'était 21 à 16 contre Carcassonne à Aguiléra le 16 novembre 2018.
A l'aller, Biarritz s'était 21 à 16 contre Carcassonne à Aguiléra le 16 novembre 2018. © Radio France - Claude Boyer

Le BOBP doit impérativement s'imposer loin d'Aguiléra pour espérer jouer les phases finales de Pro D2. La situation est claire pour les joueurs et le staff, alors que les Rouge et blanc se déplacent à Carcassonne ce vendredi à 20 heures pour y affronter l'USC à l'occasion de la 22e journée du championnat.  C'est peut-être le match le plus indécis du week-end

Les Biarrots, dixièmes au classement, pointent à sept longueurs de la première place qualificative. Autant dire que si l'horizon de la qualification semble loin, une victoire chez un concurrent direct (11e au classement, deux points derrière le BO) pourrait relancer les joueurs de Matthew Clarkin. Et lancer enfin, la formation alors que le calendrier s'annonce délicat dans les prochaines semaines. En effet, sur le prochain bloc, les Biarrots accueilleront Vannes et Oyonnax, et se déplaceront à Béziers et à Bayonne pour le derby.

Une équipe qui devra faire sans Leone Ravuetaki, le trois-quart centre international fidjien, auteur de huit essais cette saison, touché à la jambe. Si Jarrod Poï et Lucas De Coninck ont repris, ils sont encore trop juste pour postuler. En revanche, Yohann Artru, blessé aux côtes il y a deux semaines face à Angoulême (48-22) fait son retour. "Ce n'est pas comme si on avait l'habitude de faire du bricolage, avec tous les blessés que l'on a", a ironisé le manager Matthew Clarkin.

Les déclarations 

Matthew Clarkin : "On joue contre un concurrent direct qui aura à cœur de faire un grosse performance à domicile, de nous sortir de la course aux phases finales. Il faut qu'on se mette au même niveau de motivation qu'eux, pour le reste, l'équipe qui maitrisera le mieux son jeu, et la pression de l'événement pourra s'en sortir. Ça m'intéresse de voir comment va réagir le groupe, comment les joueurs vont gérer ça. [...] On a compris depuis longtemps que notre réussite passe par des résultats à l'extérieur. On n'a plus beaucoup de matches devant nous pour engranger des points et maintenant il faut qu'on arrive à traduire le bon travail qu'on voit en semaine, le week-end sur les terrains. Qu'importe la manière."

Théo Dachary : "C'est un match primordial pour la suite. On ne veut pas finir la saison en mai donc il faut gagner là-bas. On jouera une belle équipe, complète et qui a de très bons joueurs sur les lignes arrières. Ils ont fait énormément tourner la semaine dernière et ils visent donc ce match aussi. Ils sont très solide chez eux, ils ont fait tomber de grosses écuries à domicile. Il faut qu'on fasse comme d'habitude mais qu'on n'oublie pas de rester concentré au moment de finir les actions, c'est ce qu'il nous manque jusqu'à présent."

Les compositions 

La 22e journée

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu