Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : les Bayonnais veulent prendre leur revanche face à Béziers

vendredi 25 août 2017 à 6:00 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Giflés 66 à 6 à Perpignan lors de la 1re journée, les Bayonnais doivent se relever tout de suite, devant leur public, lors de la réception de Béziers. Amorphes pendant le match, honteux après, les joueurs ciels et blancs ont sonné la révolte dans la semaine et se sont promis une revanche chez eux.

Les Bayonnais de Martin Laveau (balle en main) et Adam Jaulhac, ici face à Brive, doivent sonner la révolte face à Béziers
Les Bayonnais de Martin Laveau (balle en main) et Adam Jaulhac, ici face à Brive, doivent sonner la révolte face à Béziers - Marc Mittoux / Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Premier match, première claque, et déjà la remise en question. Le relégué basque du Top 14 a été cueilli à froid à Perpignan. Gonflé d'ambition avant la rencontre, l'Aviron est reparti penaud, sonné, les têtes basses. Pierre Berbizier, l'expérimenté manager, n'avait jamais connu pareille humiliation.

Mettre de l'engagement

L'ancien sélectionneur du XV de France restait incrédule cette semaine sur la prestation cataclysmique de ses joueurs en terre catalane, une semaine après une brillante prestation face au Racing 92 en match de préparation : "On a pas mis le minimum. Çà a été une désagréable surprise, inadmissible, de ne pas pouvoir mettre un niveau d'engagement minimum par rapport au travail fait, par rapport à ce public qui ne mérite pas cela. On se doit un autre comportement."

Le manager a fait passer le message à son groupe, sans coup de gueule assure-t-il, ce que confirment les joueurs, dès la fin du match et encore au retour à l'entrainement lundi matin. "J'ai dit ce que j'avais à dire notamment ce sentiment de honte."

"Notre championnat débute vraiment ce vendredi"

Un sentiment partagé par tous les ciels et blancs. "Jusqu'à lundi j'avais honte, avoue le capitaine Martin Bustos Moyano. Arrivé à l'entrainement lundi j'avais cette envie de revanche, de montrer à tout le monde que ce n'était pas le vrai visage de notre équipe. Pour nous le championnat démarre vraiment ce vendredi, on va montrer du caractère."

Le capitaine et les autres leaders de l'équipe se sont réunis mardi matin pour se parler et provoquer une réaction immédiate. "On a parlé entre nous, confirme Pablo Huete le 2e ligne chilien arrivé à l'intersaison 2015, pour regarder dans le groupe ce qui ne marchait pas, on a fait une liste des choses qui n'allaient pas et on a bossé."

Déjà plus de joker face à Béziers

Les Bayonnais le savent, ils n'ont déjà plus le droit à l'erreur, et doivent se reprendre face à Béziers. "On a utilisé notre joker", confirme Pablo Huete qui parle de "faux départ" et demande "un peu plus de réalisme, d'engagement et rester humble, ne pas se croire les rois du monde, ce n'est pas parce que l'on descend de Top 14 que ça va être facile. Quand tu viens du Top 14 tout le monde veut te choper, on a peut-être pas su se le mettre dans la tête.

La claque subie à Perpignan pourrait donc être salutaire à Bayonne, ramenée les pieds sur terre d'entrée, en tous les cas un phare à garder en vue toute la saison prévient Pierre Berbizier : "C'est une leçon à retenir. Peut-être que ce match là, et je m'en serais passé, est une référence pour être toujours en éveil."

"Béziers est une très bonne équipe, mais notre 1er rival c'est nous**", ajoute Pablo Huete. Et son capitaine Martin Bustos Moyano **d'exiger de ses hommes l'engagement individuel qui a manqué à Perpignan.

Compositions : 7 changements à l'Aviron Bayonnais

Retour dans le XV de départ de l'Aviron des blessés PJ Van Lill, Aidon Davis et Willie Du Plessis. Bastien Fuster est titularisé à l'aile, Savenaca Rawaca est décalé au centre et Manu Leiataua et Toma Taufa entrent en première ligne. Grégory Arganèse, Makatuki Polutélé, Raphaël Lagarde et Thibault Lacroix sortent du groupe.

Le programme de la 2e journée de Pro D2 : le BO battu en ouverture