Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Rugby

Pro D2 - Biarritz : "Les débuts de match ? Il va falloir qu'on règle ça sinon on n'existera pas"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque

Biarritz s'incline 33-26 à Nevers ce jeudi dans le match d'ouverture de la troisième journée de Pro D2. Malgré un retour en deuxième période, les Biarrots ont commis trop de fautes pour espérer un autre résultat.

James Hart est sorti à la pause, blessé après un placage aux côtes
James Hart est sorti à la pause, blessé après un placage aux côtes © Maxppp - Maxppp

Nevers, France

Le Biarritz Olympique était prévenu, et ça n'a pas manqué. Le BO a été défait 33-26 ce jeudi face à une équipe de Nevers, qui était dans l'urgence après avoir perdu ses deux premiers matches de la saison.

Toujours la première mi-temps...

Comme depuis le début de la saison, c'est sur le premier acte que les Biarrots ont pêché. Trop de fautes de mains, d’imprécisions, un jeu parfois à l'envers, qui a rendu constamment le ballon à l'adversaire. Des Bourguignons, qui n'avaient pas besoin de ça pour s'échapper en tête (17-0, 32e minute). 

Grâce à une domination évidente sur la base d'une meilleure agressivité, notamment, et poussés par les 7.000 supporteurs du Pré-Fleuri, galvanisés. Heureusement, une pénalité de Pierre Bernard après la sirène, va permettre à Biarritz d'inscrire ses premiers points avant la mi-temps (17-3, 40e).

... et une course après le bonus 

Au retour des vestiaires, ce n'était plus la même équipe du BOPB. Voici des Basques beaucoup plus agressifs, précis dans le geste, qui profitent des erreurs nivernaises pour revenir dans le match. Profitant d'un carton jaune côté bourguignon et de deux essais inscrits coup sur coup par les Rouge et blanc (17-17, 47e).

S'en suit, un mano à mano avec les deux équipes qui se répondent, un gros combat, mais Nevers finit par s'évader. Plusieurs fautes sont sanctionnées par la pâte gauche du buteur nivernais Zach Henry (30-20, 64e). L'ouvreur anglais qui sur une dernière pénalité à hauteur de la ligne médiane, après une faute de Lucas Peyresblanques, va définitivement sortir Biarritz du bonus défensif.

Deux Biarrots blessés

On joue la 26e minute. Après un contact et un ruck, le capitaine biarrot, Edwin Hewitt qui faisait son retour en deuxième ligne s'écroule, touché à la jambe. Après plusieurs minutes, il est sorti sur civière sous les applaudissements du Pré-Fleuri. Mais la nature de la blessure pourrait-être grave. Il s'agirait d'une fracture, ce qui éloignerait le leader biarrot pendant de longs mois.

Quant au demi de mêlée, James Hart, il est sorti à la pause, après avoir reçu un placage aux côtes juste avant la fin de la première mi-temps.

Les réactions d'après-match

Matthew Clarkin sur le discours à la mi-temps : "On leur a dit : 'Détendez vous !'. On les sentait crispés, comme à Aurillac. Plein de bonne volonté mais pas tout à fait libérés [...] Heureusement, ils ont compris le message et on a vu une deuxième mi-temps plus intéressante. Malgré tout, c'est dommage de ne pas avoir pu concrétiser ce début de 2e mi-temps."

La 3e journée de Pro D2

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu