Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pro D2 : sanctions très allégées pour le Biarritz Olympique sur les JIFF

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le comité directeur de la Ligue Nationale de Rugby, réuni jeudi 22 avril, a pris plusieurs décisions importantes. Les championnats ayant été interrompus avant terme, il allège considérablement les sanctions encourues par les clubs, dont le Biarritz Olympique, qui ne respectaient pas les quotas JIFF.

Romain Ruffenach, ici aux côtés de l'anglais Callum Wilson, est l'un des joueurs issus de la filière de formation française régulièrement aligné cette saison par le Biarritz Olympique
Romain Ruffenach, ici aux côtés de l'anglais Callum Wilson, est l'un des joueurs issus de la filière de formation française régulièrement aligné cette saison par le Biarritz Olympique © Radio France - Stéphane Garcia

Sanction considérablement allégée pour le Biarritz Olympique. Le club basque peut respirer, comme les 3 autres clubs qui ne respectaient pas la moyenne minimale de joueurs issus de la filière de formation (JIFF) française sur ses feuilles de match au moment de l'arrêt des championnats de Pro D2 et Top 14. Réunis ce jeudi 22 avril au matin, le comité directeur de la Ligue Nationale de Rugby, entérinant les décisions issues des réunions et assemblées générales des présidents de club, a décidé de déroger à son règlement.

Extrait du communiqué de la Ligue Nationale de Rugby sur l'assouplissement des règles JIFF cette saison
Extrait du communiqué de la Ligue Nationale de Rugby sur l'assouplissement des règles JIFF cette saison - LNR

Celui-ci prévoit notamment des retraits de pointspour les clubs dont la moyenne de JIFF serait inférieure à 16 sur la saison 2019/2020. Au soir de la 22e journée de Pro D2, le Biarritz Olympique ne respectait pas ce quota. Le club aurait donc du se voir retirer 4 points à l'entame la prochaine saison. Mais le championnat n'étant pas terminé, le BO aurait très bien pu rattraper son retard lors des 8 dernières journées. La LNR a donc décidé de ne pas appliquer ce dispositif cette saison.

Pas de retrait de points et une prime JIFF minorée

C'est dans le même état d'esprit, et dans une logique de solidarité entre clubs alors que leur santé financière est menacée, que l'instance du rugby professionnel français a décidé de grandement minorer les sanctions financières encourues par les contrevenants. Les clubs alignant 16 JIFF ou plus en moyenne se voient récompenser d'une gratification financière, au prorata de la moyenne effective. Celle-ci est d'au minimum 150.000 euros en Pro D2. Les clubs en deça, comme le BO, n'aurait en revanche rien perçu. 

Dans ce contexte particulier d'une saison tronquée, les clubs ont finalement décidé de rebattre les cartes et restreindre le manque à gagner pour les 4 retardataires. Le Biarritz Olympique, selon les informations communiquées par la LNR à France Bleu Pays Basque, recevrait ainsi une prime de 133.000€. En contrepartie, les autres clubs ont accepté de baisser le niveau de la somme qu'ils auraient due recevoir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess