Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Touche coulée pour l'Aviron Bayonnais à Carcassonne (22-10)

samedi 13 octobre 2018 à 1:55 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Bayonne s'est logiquement inclinée à Carcassonne (22-10) ce vendredi 12 octobre pour la 8e journée de Pro D2. L'Aviron, maladroit et pathétique en touche, peut avant tout s'en prendre à lui-même. Les semaines passent et l'ampleur du travail semble toujours plus importante.

Les Bayonnais se sont montrés maladroits et catastrophiques en touche à Carcassonne (22-10)
Les Bayonnais se sont montrés maladroits et catastrophiques en touche à Carcassonne (22-10) © Maxppp - Claude Boyer / L'Indépendant

Carcassonne, France

L'Aviron était venu chercher un match référence à Carcassonne, un match plein sur 80 minutes, avec l'ambition de prendre les points perdus lors du derby à Biarritz. Raté dans les grandes largeurs. La défaite est cinglante et sans appel (20-12) lors de cette 8e journée de Pro D2. Et ce 2e bloc de 4 match, 9 points pris, très en-deçà des objectifs fixés.

La douche en touche

Si les Audois ont été vaillants, solides et plus pragmatiques, si ils ont su mieux utiliser le fort vent de mer, les Bayonnais peuvent avant tout s'en vouloir. "On s'est rendu le match fébrile, reconnait Joël Rey, l'entraîneur des avants. Beaucoup de maladresses et d'imprécisions qui ne sont pas dignes du travail que l'on doit effectuer"

Les intentions de jeu de Bayonne, récompensées d'un très bel essai (Fuster servi par Tedder à la 17e), ont été sabordés par les innombrables fautes de main et un jeu au pied inapproprié. Elles ont surtout été tuées dans l'oeuf par le manque de ballon, conséquence d'une touche... abominable.

Bilan : un bloc décevant

"La touche c'est vraiment ce qui nous fait défaut (...) comme on a pas ces ballons, on ne marque pas", plaide Joël Rey. Sans parler de la défense sur les ballons portés adverses qui a encore une fois coûter cher à l'Aviron, comme lors des matchs précédents.

Résultat, Bayonne battue sans prendre de bonus lors de ses deux derniers déplacements (Biarritz et Carcassonne) clôture ce 2e bloc de 4 matchs avec un bilan comptable insuffisant aux vues de ses ambitions (9 points) et surtout des carences grandissantes. La pause (les joueurs sont en congés jusqu'à mercredi) risque d'être studieuse, voir même houleuse. Certaines oreilles risquent de siffler

Les matchs de la 8e journée

Le classement