Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Pro D2 - Un club à cheval entre... Corrèze et Cantal tiraillé avant le derby Brive - Aurillac !

jeudi 27 septembre 2018 à 18:32 - Mis à jour le vendredi 28 septembre 2018 à 16:50 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Alors que Brive reçoit Aurillac, ce vendredi soir, pour la 6e journée de Pro D2, la rencontre déchaîne les passions au club de Saint-Privat Pleaux Rugby Xaintrie. Et pour cause : le club est à cheval entre Corrèze et Cantal !

Les comètes de Xaintrie jouent en rouge et bleu... comme Aurillac !
Les comètes de Xaintrie jouent en rouge et bleu... comme Aurillac ! - DR

Brive-la-Gaillarde, France

Un derby au goût différent de d'habitude se joue ce vendredi soir au Stadium de Brive. Car, avec la relégation en Pro D2 cette saison, ce n'est plus Clermont qui se présente. C'est Aurillac qui est attendu pour la 6e journée du championnat. Ce derby sera notamment très suivi au club de Saint-Privat - Pleaux, en Xaintrie, car il est à cheval sur les départements de la Corrèze et du Cantal.

Entraînement annulé pour aller voir le derby

La rencontre déchaîne les passions chez les filles, les comètes de la Xaintrie, seule équipe du club. "Beaucoup sont natives du Cantal, d'autres de Corrèze" raconte Floriane Dubois, l'une des joueuses. Il y a deux Elsa, Sandrine, Emilie ou Nadia. "Certaines ont déménagé entre la Corrèze et le Cantal, alors c'est vrai que nous sommes très partagées. Une moitié est pour Brive, l'autre moitié pour Aurillac" continue-t-elle. De fait, la rencontre est au coeur des discussions depuis bien longtemps. "Cela fait quelques mois qu'on a commencé à en parler, et que nous nous sommes dit qu'on irait au match." A tel point que l'entraînement de ce vendredi soir est annulé pour assister au derby.

"Il est possible qu'il y ait des changements de couleurs..."

Mais, il y a un mais... "On n'est pas trop d'accord sur les couleurs !" se marre Floriane Dubois, "ça va être un problème. Nous serons à moitié noires et blanches (pour celles qui soutiennent Brive) et à moitié bleues et rouges (pour celles qui préfèrent Aurillac)." "C'est particulier, ça se chambre, mais ça reste bon enfant !" ajoute Bruno Beyrand, le président du club, qui suit cela d'un air amusé. Les filles regarderont bien sûr la rencontre ensemble au Stadium. "Mais il est possible qu'à la fin du match si Brive gagne, puisque c'est ce que je souhaite, il y ait des changements de couleur et qu'on en déguise certaines" afin d'enfoncer le clou. Et le trajet retour promet d'être animé car toutes les filles font voiture commune pour ce derby.

Brive a "le rôle du favori"

Le CAB tentera, à l'occasion de ce derby, d'enchaîner un cinquième match consécutif sans défaite (trois victoires et un match nul depuis la défaite à Bayonne lors de la 1re journée) pour poursuivre sa remontée au classement et se hisser sur le podium, face à des Aurillacois en bas de tableau et qui restent sur deux revers. "On a le rôle du favori alors que, contre Clermont, on avait celui d'outsider" lance Didier Casadéï. "Dans ce cas de figure, tu as souvent tout à perdre quand tu es favori", continue l'entraîneur des avants qui a fait ses armes dans le Cantal à ses débuts d'entraîneur avant de revenir en Corrèze. "_Aurillac a deux objectifs dans l'année : finir le mieux placé au classement, et puis gagner à Brive_. Si les joueurs valent 7 d'habitude, sur ce match ils vont valoir 9. Ils font des survaleurs parce qu'ils sont à leur zénith dans la détermination, parce que ça fait longtemps qu'ils en parlent. On s'attend à un match difficile. Mais il est excitant, notamment pour Jeremy Davidson (manager du CAB) qui a entraîné là-bas pendant six ans. Ce n'est pas rien. On aimerait se faire, et lui faire, un beau cadeau en gagnant ce match" conclut Didier Casadéï.

Brive - Aurillac, ce vendredi soir à 20h, sera à suivre en intégralité sur France Bleu Limousin avec Nicolas Blanzat et Bruno Marty. A cette occasion, un hommage sera rendu au 3e ligne Petrus Hauman qui a décidé de mettre fin à sa carrière à 31 ans à cause de plusieurs commotions cérébrales.