Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Pro D2 : Un nouveau pilier droit à l’Aviron Bayonnais ?

vendredi 7 septembre 2018 à 18:44 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Si l’Aviron Bayonnais a globalement réussi son début de Pro D2, le club basque souffre en mêlée. Avec plusieurs joueurs blessés, la première ligne manque d’expérience. Les dirigeants sont à la recherche d’un joker médical au poste rare de pilier droit, sans doute dans l'hémisphère sud.

La mêlée de l'Aviron Bayonnais est en souffrance depuis le début de la saison
La mêlée de l'Aviron Bayonnais est en souffrance depuis le début de la saison - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

Les dirigeants bayonnais sont à la recherche d’un pilier droit. C’est ce qu’a annoncé Yannick Bru, le manager ciel et blanc, au micro de France Bleu Pays Basque à Oyonnax, à l’issue du premier bloc de 4 matchs. Un poste rare. 

« C’est notre priorité »

Plus précisément, Bayonne recherche un joker médical pour pallier l’absence longue durée de Jon Zabala. Un pilier d’expérience pour épauler Toma Taufa et caler une mêlée en grande souffrance depuis le début de la saison. A cette période, c'est vraisemblablement dans l'hémisphère sud qu'ils trouveront leur bonheur.

« Stabiliser notre mêlée c’est notre priorité du moment. On va se mettre au travail de ce côté-là. », annonce Yannick Bru. Le manager ne semble pas compter sur le retour de l’international italo-argentin Juan-Pablo Orlandi, jugé hors de forme après sa longue blessure.

Des jeunes encore tendres

Si le jeune Rochelais Luc Mousset, arrivé en prêt à l’intersaison, est actif dans le jeu, il est encore trop tendre dans la phase statique. Quant à Pello Ezpeleta, le pilier espoir qui peut également jouer à gauche il est encore en phase d'apprentissage à un poste très technique qui demande beaucoup d’expérience.

Le 3 est rare et cher

Aretz Iguiniz peut dépanner au poste, comme jeudi soir, mais il n’est plus un 3 à part entière depuis longtemps. Son replacement à droite poserait par ailleurs le problème du poste de pilier gauche. Derrière l’Hendayais, il n’y a en effet qu’Ugo Boniface, champion du monde des moins de 20 ans encore en apprentissage, et José Ramon Ayarza, souvent blessé ces dernières saisons, et qui dépanne en ce moment au poste de talonneur.

Bayonne veut donc faire vite pour régler son problème. Sauf que les piliers droits expérimentés sont une denrée rare et chère. Mais Yannick Bru, ancien entraîneur du XV de France, a un carnet de relations fourni et très utile.