Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Quelques retours mais beaucoup de blessés à l'USAP

Par

Sportivement l'USAP va mal et en plus, elle compte ses blessés avant le déplacement à Narbonne.

Dewaldt Duvenage, blessé dès la première minute contre Colomiers
Dewaldt Duvenage, blessé dès la première minute contre Colomiers © Maxppp

Contre Colomiers, l'USAP a perdu trois joueurs en une mi-temps. Si Alan Brazo (intoxication alimentaire) sera remis pour le déplacement à Narbonne, ce ne sera pas le cas de Dewaldt Duvenage (probable claquage) et Sione Piukala (entorse du ligament interne du genou).

Publicité
Logo France Bleu

En première ligne, l'USAP sera toujours privée de Romain Terrain, Giorgi  Mchedlishvili et Jean-Baptiste Custoja. En revanche, l'USAP pourra de nouveau compter sur Jean-Philippe Genevois au talon.

En deuxième ligne, tout le monde est disponible avec en plus les retours de Guillaume Vilaceca et Bastien Chalureau.

En troisième ligne, Dimitri Basilaia, Benjamin Beaux et Lucas Bachelier sont toujours out. Alan Brazo pourra donc tenir sa place et Yohan Vivalda est de retour.

Yohan Vivalda, de retour avec l'USAP © Maxppp

Retours de Jean-Philippe Genevois, Yohan Vivalda et Jonathan Bousquet

A la mêlée, Dewaldt Duvenage est absent probablement jusqu'à début janvier. Sébastien Descons, blessé lors du match à Carcassonne, a repris l'entraînement.

A l'ouverture, si Enzo Selponi reprend l’entraînement collectif ce mardi, derrière c'est l'hécatombe : Tommy Allan, Mathieu Bélie et Romuald Seguy sont absents pour tout le mois de décembre.

Au centre, Sione Piukala sera lui probablement absent plus de deux mois, David Marty sera suspendu pour le match à Narbonne, en attendant la décision de la commission de discipline.

A l'arrière, Jonathan Bousquet est de retour, Julien Farnoux qui était blessé depuis le mois d'août a rejoué ce dimanche trente minutes avec l'équipes des Espoirs.

Un joueur de plus au centre ?

Depuis le début de saison, l'USAP a évoqué à plusieurs reprises la possibilité de prendre un joueur supplémentaire. Cela apparaît aujourd’hui comme une obligation tant sur les lignes arrières les lacunes sont flagrantes et les blessés sont nombreux. Dans Lundi c'est Rugby , le Président François Rivière a expliqué qu'il attendait l'aval de la DNACG est que "oui, la recherche d'un joueur était d'actualité". L'USAP partira alors à la recherche d'un joueur supplémentaire, probablement au centre et si possible puissant !

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu