Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

REACTIONS - Castres s'offre Toulouse pour la cinquième fois consécutive (26-22)

samedi 29 septembre 2018 à 18:58 Par Julien Balidas et Marius Delaunay, France Bleu Occitanie

Le Castres Olympique a remporté un derby complètement fou ce samedi à Ernest-Wallon (26-22) lors de la sixième journée de Top 14.

Cinquième victoire consécutive pour le CO contre Toulouse.
Cinquième victoire consécutive pour le CO contre Toulouse. © Maxppp - PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Toulouse, France

Toulouse voulait sa revanche après quatre défaites de suite contre le voisin tarnais. C'est raté. Castres, mené de 19 points à une demi-heure de la fin, a retourné la situation pour s'imposer dans la ville rose (26-22). 

Jusqu'à la 54e minute, le Stade Toulousain paraissait serein. 22-3 au tableau d'affichage, trois essais inscrits (Médard, Bezy, Ntamack). Mais comme contre La Rochelle ou le Racing, Toulouse a oublié de jouer les vingt dernières minutes. Castres n'a jamais rien lâché. Un drop magnifique d'Urdapilleta et deux essais de Tulou ont permis aux Tarnais de prendre les commandes du match à dix minutes du terme. 

"On perd le match tout seul"

"Se retrouver à déjouer comme on l'a fait sur les vingt dernières minutes, c'est problématique. C'est un coup dur. On perd le match tout seul. Trois fois cette saison qu'on lâche les fins de matches. Et avec des joueurs différents sur les feuilles de matches", lâchait William Servat entraîneur des avants toulousains. 

"On est une bande de pénibles"

Mathieu Babillot, troisième ligne castrais, avait le sourire lui à la sortie des vestiaires : "On dormait en première mi-temps. On subissait chaque impact. A la pause, Christophe Urios a poussé la gueulante, on s'est dit les choses et on est revenu avec d'autres intentions. C'est incroyable de gagner cinq fois de suite contre Toulouse. On est une bande de pénibles, une bande de potes. On s'arrache tous ensemble." 

Les supporters castrais aux anges

Encore une victoire pour les Castrais, la cinquième de suite face à leurs voisins toulousains. Au plus grand bonheur de leurs supporters. "C'est plus du tout une surprise qu'ils viennent s'imposer à l'extérieur et qu'ils fassent leur loi, explique Hugo, un supporter castrais. En fait on s'impose vraiment comme un des leaders du championnat, une des équipes qui va jouer le haut du tableau. Le Stade Toulousain est perçu comme le club prestigieux qui s'impose toujours, et au final depuis quelques années, c'est quand même Castres qui s'impose à chaque fois".

Les supporters castrais, venus en nombre à Ernest-Wallon, étaient aux anges à la fin du match - Radio France
Les supporters castrais, venus en nombre à Ernest-Wallon, étaient aux anges à la fin du match © Radio France - Marius Delaunay