Rugby

Rémy Grosso, titulaire à l'aile du XV de France contre le Canada, veut "saisir sa chance"

Par Yves Maugue, France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 15:03

Rémy Grosso répond aux journalistes.
Rémy Grosso répond aux journalistes. © Radio France - Arnaud Carré

Sa première sélection était attendue. L'ailier du Castres Olympique, arrivé la semaine passée en Angleterre après la blessure de Yoann Huget, débutera contre le Canada jeudi (21h) à Milton Keynes. Interview.

France Bleu : Qu'avez-vous ressenti à l'annonce de la composition du XV de France face au Canada ?_

Rémy Grosso_ : Je vais jouer un premier match international, en plus en Coupe du monde, c'est donc forcément énormément de joie. Je surfe un peu sur la vague de la semaine dernière, cette convocation puis ce match qui se profile. Il faut maintenant gérer l'émotion. Pour l'instant ça se passe bien à ce niveau là.

Vous pensez déjà à gagner votre place à l'aile ?

Je ne marche pas comme cela. Je pense déjà à la chance qui m'est donnée de disputer ce match contre le Canada. Après, si mes performances sont à la hauteur, on verra ce qui se passera mais je ne pense pas à moyen terme ou à long terme, je pense plus au match qui se profile dans 48 heures. 

On me donne une chance, je vais essayer de la saisir.

Vous êtes arrivé, selon votre propre expression comme "un petit garçon". Il a vite grandi ?

Oui, j'ai faim parce que je suis un compétiteur. On me donne une chance, je vais essayer de la saisir. Je suis maintenant acteur du projet et je veux montrer que j'ai des qualités mais il faut savoir rester les pieds sur terre et ne pas s'enflammer. Je suis très content de cette sélection mais je sais d'où je viens. Je n'ai pas encore joué alors je ne m'imagine pas le rythme nécessaire au plus haut niveau même si je sais que ce sera très élevé. Les coachs m'ont pris donc ils considéraient que je pouvais apporter quelque chose à l'équipe. Il faudra faire comme d'habitude mais en mieux.

Votre premier maillot, vous ne l'échangerez pas ?

Personne ne l'aura. Celui-là il sera à moi (rires) !

Vous êtes arrivés dans un groupe qui vit ensemble depuis trois mois. Il y a eu des choses à intégrer dans la vie collective ?

Ce qui est bien ici par rapport à un club, c'est que tout n'est pas très strict. A Castres, il y a des règles que l'on doit respecter. Ici, le fait d'être depuis trois mois ensemble, les joueurs ont lâché du mou. Pour les repas, il n'est pas obligatoire d'être tous à table au même moment. C'est plutôt sympa. Et encore plus avec l'apport de Rémi Tales (les deux joueurs évoluaient ensemble à Castres ces dernières saisons, NDLR) qui m'a aidé au début. La vie de groupe se passe très bien. C'est simple et j'ai l'impression d'être là depuis le début.

Rémy Grosso : "Je ne m'enflamme pas"

►►►XV de France : Grosso modo, l'équipe type contre le Canada

►►►Retrouvez toutes les infos de la Coupe du monde de rugby dans notre dossier spécial

Rémy Grosso sera titulaire à l'aile du XV de France ce jeudi contre le Canada - Radio France
Rémy Grosso sera titulaire à l'aile du XV de France ce jeudi contre le Canada © Radio France - Arnaud Carré

La composition du XV de France contre le Canada. - Aucun(e)
La composition du XV de France contre le Canada. - ©Idé