Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Retraite de Vincent Clerc : "c'était un acharné dans son travail" dit son ancien entraîneur Guy Novès

mercredi 18 avril 2018 à 18:30 Par Julien Morin, France Bleu Isère

Après 20 ans d'une carrière entamée sur les bords de l'Isère, au FCG, Vincent Clerc a annoncé mardi sa retraite. L'ailier aux 100 essais a fait le bonheur de l'équipe de France, du Racing Club de Toulon, mais surtout du Stade Toulousain, sous les ordres de Guy Novès, également son beau-père.

Guy Noves et Vincent Clerc
Guy Noves et Vincent Clerc © Maxppp -

Grenoble, France

"Acharné dans le travail" et "têtu pour atteindre ses objectifs", voilà comment Guy Novès qualifie le joueur qu'il a dirigé 13 ans sous les couleurs du Stade Toulousain. Maintenant, "est-ce que ce sont des traits de caractères propres aux racines grenobloises ?", l'ancien sélectionneur de l'équipe de France n'a pas la réponse, "mais ce qui est sûr, c'est que c'est un garçon qui ne s'avoue jamais vaincu, qui va au-delà de ce qu'il peut faire. Vraiment, c'était pour moi, dans le vestiaire, _un grand exemple de travail_."

A Toulouse, Novès se souvient de tout un groupe, de toute une génération de joueurs, dont faisait partie Vincent Clerc. "Jauzion, Heymans, Fritz, Poitrenaud... Des joueurs qui ont vécu ensemble des moments forts, qui ont aussi connu quelques échecs plus rarement. Ce sont des joueurs qui avaient la tête sur les épaules, les résultats sont là pour le prouver. _On n'a pas de résultats avec des joueurs qui n'ont pas intellectuellement les capacités d'aller au-delà de leurs qualités_. Vincent et cette génération font partie de ces joueurs-là."

Vincent Clerc : de Saint-Égrève à Toulon

Depuis décembre 2012, le stade du Fontanil porte son nom, c'est là où il a commencé le rugby. Originaire de Saint-Égrève, Vincent Clerc va poursuivre sa formation au FCG, comme son père, un ancien ailier grenoblois. Tel père, tel fils. Le jeune homme s'impose en équipe première lorsque Grenoble évolue en deuxième division. Il ne jouera jamais en élite avec les Rouge et Bleu, car dans la foulée de la remontée, Clerc part à Toulouse. En 14 saisons, il remporte trois boucliers de Brennus et autant de coupes d'Europe avec les Rouge et Noir. Rapidement appelé en équipe de France, son casque aux couleurs du FCG vissé sur le crâne, l'ailier inscrit 34 essais en 67 sélections. Seul Serge Blanco a fait mieux. Il joue à Toulon depuis deux ans, et espère bien décrocher un dernier titre avec le RCT à la fin de la saison.